Essai – Une balade en Volvo S60 – une voiture d’enfer ?

Lorsque Volvo m’a proposé de tester sa Volvo S60, j’ai aussitôt sauté sur l’occasion ! Déjà parce que je reste un amoureux des voitures de manière générale, ensuite parce que j’ai pas mal suivi l’évolution de la marque depuis 10 ans et plus spécialement depuis la sortie de la C30 dont je suis carrément fan. Mais là, il s’agit de la S60, une routière, une berline axée confort, un modèle traditionnel de la marque revisité cette fois-ci avec un côté « infernal » : couleur agressive, ligne nettement plus sportive et dynamique, communication à la fois sur la sécurité et sur la performance… Autrement dit, Volvo change sa communication en se voulant plus proche des trentenaires actifs tout en conservant ses valeurs phares : la sécurité et le confort.

J’ai donc récupéré la voiture jeudi soir… Posée sur son parking, elle en impose, clairement une belle voiture. On démarre la bête, le moteur 2.0T essence qui sort un peu plus de 200ch, « honnête » ! Beau bruit, belle montée en régime et petite sonorité métallique très agréable… La première approche est donc très bonne, que ce soit à la vue ou à l’oreille. Déjà la voiture attire les regards, voilà qui est flatteur pour le propriétaire et encore étais-je au volant d’un modèle noir et non pas orange comme je l’espérais à la base (bah oui, autant pousser le côté « infernal » !)…

Un petit aller-retour à Neuilly et un posage de la voiture dans le parking Vinci de Beaubourg plus tard, premier aperçu en terme de roulage. Points positifs : l’insonorisation et le confort. On est clairement dans un petit cocon, la boîte automatique gère très bien les bas-régimes et assure quand il s’agit de s’insérer un peu plus vivement dans la circulation forcément dense d’un jeudi soir parisien. Confort musical aussi avec un bon système son et un système de gestion radio / GPS / réglages accessible et pratique à régler, je n’ai pas lutté pour gérer tout ce que j’avais à régler ! De plus, les systèmes de sécurité sont assez impressionnants avec un énorme point positif pour les détecteurs d’angle mort et pour le système de détection de vitesse des véhicules vous précédant avec l’affichage orange / rouge sur le pare-brise. En revanche, le système d’avertissement de franchissement de bandes blanches est particulièrement frustrant car se déclenchant souvent !

Le lendemain, direction la Normandie, aux alentours d’Evreux pour une réunion familiale. Nous ne parlerons bien évidemment pas de vitesses, j’ai scrupuleusement respecté les limitations mais un constat s’impose : à haute vitesse, la voiture est sur un rail, confortable et silencieux qui plus est, même si certains bruits aérodynamiques font leur apparition au bout d’un moment. Quelle que soit la vitesse, l’accélération et la reprise sont bonnes au vu du poids de la voiture mais pas non plus transcendantes, on est dans une routière, pas dans une ultra sportive. Reste que l’accélération au péage ou les dépassements se font avec une facilité fort agréable à vivre… Une pression un peu plus poussée sur l’accélérateur, kick-down de la boîte auto et hop, on est passé ! (bon en revanche ce moteur est tout de même un goinfre au niveau essence dès qu’on tape un peu dedans)

Arrivée en Normandie, je me suis un peu plus promené sur les routes autour de mon village. La S60 s’en tire parfaitement bien ! Châssis bien rigide, comportement très sain malgré des routes très bosselées, freinage rassurant mais un peu dépassé sur certains gros freinages, suspensions saines, transferts de masses et placements dynamiques de la voiture tout aussi plaisants… en clair le bon comportement dynamique de la voiture se confirme aussi bien sur autoroute que sur départementale ou encore en ville : une voiture à tout faire, en sécurité.

J’ai donc « promené » la voiture de point en point, de virage en virage, de freinage en freinage, vitres ouvertes pour profiter de la jolie sonorité des deux sorties d’échappement de la voiture, un peu étouffée malgré tout, dommage. Du bonheur, un bonheur très court puisqu’il m’a bien fallu la rendre dimanche matin… Quelle tristesse mais j’espère bien la revoir un de ces jours et pour un weekend complet !

Tags de cet article
, , ,

8 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *