Quai Branly : Upside Down et Esprit Mingei

 Dimanche avant-dernier (après la Lense Party donc), nous sommes allés faire un tour au Musée du Quai Branly pour zieuter les nouvelles expositions proposées, à savoir Upside Down (sur l’art de l’Arctique) et une rétrospective de l’esprit Mingei japonais …
Le passage dans la première exposition a été très très rapide : assez peu de pièces exposées, beaucoup de monde …  ce qui fait qu’il était difficile de passer du temps pour observer les divers éléments, tous de très petite taille : os ou bois sculptés, splendides au demeurant; ou alors assez « étranges » à nos yeux : des masques tribaux assez difficiles à analyser … Reste le décor, absolument splendide, tout de noir et de blanc, arrosé d’une lumière bleutée symbolisant les glaces, quel dommage que les appareils photos soient interdits !
 La seconde exposition nous a clairement séduits. On retrouve dans cette sélection d’objets d’usage courant une partie de ce Japon à la fois pratique et raffiné : la beauté et l’équilibre dans le quotidien, la noblesse dans le moindre objet manufacturé. Ces objets, fabriqués par des gens du « commun » n’avaient strictement aucune reconnaissance populaire ou élitiste jusqu’à ce que plusieurs hommes, dont Yanagi Soetsu, les mettent en valeur et fassent reconnaître leur valeur culturelle et artistique. Il s’agit vraiment de montrer dans l’exposition comment la redécouverte de ces arts traditionnels a modifié la perception des designers et des artites contemporains.
De l’ère Edo à nos jours, on parcourt l’histoire du Japon traditionnel … toujours en quête de cet équilibre entre la praticité et la beauté. Cet esprit a perduré jusque dans la conception des dernières pièces de l’exposition, tout à fait contemporaines et qui frappent par leur équilibre, là aussi.
On aurait voulu que la surface de cette exposition soit bien plus importante, car on parcourt un peu trop vite les différentes vitrines et on ressort du hall l’esprit ailleurs, l’appétit aiguisé par tous ces objets que l’on intégrerait volontiers dans notre quotidien, peut être pour capter une part de cet esprit si particulier que le Japon dégage et auquel nous sommes si sensibles en France (et ailleurs). Une exposition à voir ABSOLUMENT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.