L’appart, le retour. Les soucis avec.

L’intérêt d’habiter dans Paris pour un couple jeune, dynamique, un peu parisien dans l’âme, est énorme. On comprendra donc pourquoi tant de nos amis cherchent désespérément un appart bien situé, doté d’une surface même minime, juste pour être DANS Paris. Cet appart, nous l’avons et l’avons arrosé de champagne comme il se devait lors de son obtention. On espère d’ailleurs que Mamzelle fera de même pour le sien !
Parfait ? Non. Car en entrant dans l’appart, nous avions accepté une situation bien particulière : il y avait eu un dégât des eaux avant notre arrivée et le sinistre n’était pas réparé. L’arrangement avec le proprio avait alors été bien simple : 100€ de ristourne tant que les travaux n’auraient pas été réparés. Deal tout à fait honnête et qui nous convenait parfaitement. Soit 800€ de loyer au lieu de 900€.
Depuis, il y a bien eu quelques travaux : une réparation au dessus, deux contrôles de l’humidité du mur et du plafond … Mais cela fait un an que nous avons un plafond et un mur moches. Ceux qui sont venus chez nous pourront témoigner ! Enfin, tout semble sec maintenant, il ne reste plus qu’à faire les travaux appropriés !
Récemment, le proprio a transféré la propriété de l’appart à sa fille, qui est sous tutelle de l’état. L’appartement est donc géré par l’Association des Tutelles de Paris … Soit. Cela ne remet pas en cause le contrat passé avec le propriétaire puisque celui-ci a bien envoyé une attestation à l’A.T.P. concernant le remboursement et le sinistre. Mais en omettant de dire que le sinistre était antérieur à notre arrivée dans l’appart …
Autrement dit l’A.T.P. nous a demandé une attestation de sinistre auprès de notre assureur (je l’ai contacté, on a bien rigolé) … et a refusé de nous rembourser les 100€ pour les deux derniers mois. Soit 200€ dans la nature. J’ai eu une charmante dame au téléphone à qui j’ai du expliquer la situation de A à Z. C’est cool, elle est d’accord avec moi mais sa directrice n’est pas « tout à fait d’accord pour nous rembourser les 100€“.
Soit. Je ne suis alors « pas tout à fait d’accord pour lui verser le loyer dans son intégralité ». Principe de compensation entre créanciers pour une dette de même nature. Cela se fait, souvent même. Reste à envoyer une petite lettre A/R pour bien lui expliquer ça, à la directrice … puisque la charmante dame m’a dit prendre sur elle le coup du loyer tronqué de 200€. Et encore … on a versé 700€, mais sur ce montant, 100€ doivent encore nous être rendus … On a donc été assez gentils avec eux sur ce coup.
Bref. Affaire à suivre, mais je sens qu’on va encore bien rigoler. Une chose est sûre : on a  hâte de payer 900€ tous les mois et d’avoir avec Alice un appart nickel !

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *