Rome – Trevi, Spagna et Borghese

Après le Castel Sant’Angelo, j’ai eu tendance à arpenter la ville en allant d’un point « connu » à l’autre, faisant de la sorte une sorte de tour des choses à voir. C’est en théorie un peu le contraire de ce que j’aime faire dans une ville mais le temps m’était un peu compté et je voulais absolument ne rien rater. Espoir totalement vain puisque Rome ne se visite pas en 3 jours, ni même en 7. Toujours est-il que j’ai continué ma première journée romaine par un rapide passage à la Piazza di Spagna, connue entre autres pour sa fontaine et ses escaliers ou romains et touristes aiment se poser et savourer le soleil qui donne sur le lieu. Point de soleil cette fois-ci si ce n’est quelques éclaircies bienvenues dans un ciel chargé et menaçant (le fourbe lâchera quelques gouttes en pleine promenade dans les jardins de la villa Borghese).

Je n’ai pas peur de dire que l’endroit ne m’a pas convaincu, je n’ai pas eu envie de m’y éterniser. Trop de monde, pas assez de soleil, une ambiance pas forcément agréable. Je n’avais pas ça en tête, aussi ai-je été déçu. Une autre fois peut-être…

Il en va quasiment de même pour la Fontana di Trevi, majestueuse, sublime mais tellement submergée de monde. Je suis toutefois resté bouche bée quelques minutes car il y a une belle différence entre la voir sous toutes ses coutures au cinéma, à la télévision et la confrontation directe avec son gigantisme.

fontana_di_trevi_3

J’ai en revanche éprouvé un grand plaisir à arpenter les allées qui mènent à la Villa Borghese. Une longue promenade, un brin humide parfois, une belle bouffée de calme après les rues et ruelles pleines de monde de la ville, doublée d’une vue splendide sur Saint Pierre et les toits de Rome avant de s’enfoncer dans les bois.

Pour la visite de la Villa Borghese, il faudra en revanche repasser. Les tickets sont tous vendus pour la journée et même pour les semaines à venir… Impressionnant ! Une sorte de balade « pour rien » en somme, sans visite mais avec le pied léger en revenant vers le centre ville, gorgé de verdure et les yeux encore pleins d’envies après avoir scruté les orangers et citronniers de la villa.

Je me dis que ça devrait être beau, en hiver… Verdict cette semaine.

Tags de cet article
,