Test express – Sonde Spyder 4 Elite de Datacolor

Depuis le temps que j’entends parler des sondes de calibration d’écran et notamment des sondes Spyder by Datacolor, il fallait bien que j’en teste une un jour, afin de me coucher un peu moins bête. Le but était pour moi de voir comment ces sondes fonctionnent et de vérifier que la calibration de mon écran de MacBookPro n’était pas trop déconnante, les écrans Apple étant il me semble réputés pour être globalement “justes”. J’ai donc déballé la bestiole et ai lancé le soft fourni avec le petit vaisseau extraterrestre noir.

L’installation se fait en toute transparence, le logiciel demandant toutes les informations nécessaires au paramétrage le plus adapté à la configuration de la machine. Allumage de l’écran depuis plus de 30 minutes, conditions d’éclairage, paramétrage de l’écran, type et marque de matériel, on se laisse guider.

On passe ensuite aux réglages de la calibration à proprement parler… C’est là où ça devient du chinois pour moi. Hum.

C’est parti pour la calibration qui dure quelques minutes et qui voit l’écran afficher un peu toutes les couleurs tandis que la sonde clignote en bleu, indiquant qu’il faut la laisser tranquille. Soit.

On passe ensuite aux résultats avant / après calibration avec différents exemples d’images qui ne rendront absolument pas sur votre écran. Il y a aussi une foule de comparatifs avant / après disponibles sous forme de diagrammes. On dépasse ici aussi très largement mes compétences !

Au final, j’ai bien observé le réglage que me proposait la sonde mais je n’ai pas souhaité le conservé car il me paraissait moins contrasté, moins bon sur les noirs notamment. Est-ce du à de mauvaises indications au démarrage lors de calibration ? Est-ce du à une habitude de ma part d’avoir telle ou telle apparence à l’écran ? Aurais-je pu corriger cela en retouchant les réglages et analyses à la fin ? Je pense que oui, j’ai du mal gérer la chose car le résultat final était moins représentatifs des “vraies” couleurs que celles affichées à l’origine.