Etre homo …

Comme c'est dimanche … Petit article rapide, mais qui va vous demander un peu de réflexion !

J.K. Rowling a très récemment annoncé que ce très cher Dumbledore était homosexuel … quelque chose que l'on préssentait bien sûr mais qui une fois révélé apporte un tout nouvel éclairage aux romans de Harry Potter … 

Ma question est donc : qu'en pensez-vous ?

 
Enfin, les italiens nous montrent une fois de plus leur capacité à polémiquer comme des fous, avec un splendide "fond" de religion …

Voici une des dernières campagnes publicitaires faites en Toscane … ça a le mérite d'être très clair bien que cela exclue aussi pas mal de données qui doivent "donner" à un individu son orientation sexuelle (pression sociale, etc.)

Je ne suis pas expert en homosexualité, loin s'en faut, mais je ne sais vraiment que penser de toutes ces campagnes successives pour dédiaboliser, "normaliser" l'homosexualité.
Et si après tout on se contentait de laisser vivre ?

Une fois de plus, qu'en pensez-vous ?

PS : réponses sérieuses demandées … !!!

21 Commentaires

  • Bonjour,
    Je lis votre blog depuis quelques semaines et vu que ça parle de Harry Potter, je rapplique et je commente ! :grin

    Concernant Dumbledore, ben je pense que ça change pas grand chose aux romans et ça apporte rien de plus ; à part qu’on sait pourquoi il n’y a pas de Mrs Dumbledore. Mais bon, y’a pas non plus de Mr MacGonagall a priori… A moins qu’il n’y ait que des profs gay à Poudlard ???

    Pour la « dédiabolisation » de l’homosexualité : je suis d’avis de laisser vivre les gens. Faire des campagnes pour accepter l’homosexualité peut paraître bien, mais ça en fait toujours quelque chose de « spécial », de « pas normal » qu’il faut accepter. Bref : on tourne en rond alors laissons vivre les gens tranquille…

  • J’ai lu quelque part qu’il y a un gars qui s’était fait tatouer Dumbledore en grand dans le dos, et maintenant ses collègues se foutent de lui.

    Sinon, sérieusement, j’en sais rien. Quant à savoir si telle ou telle campagne remplit son office ou est juste maladroite, c’est une chose. Mais l’acceptation de l’homosexualité a encore des jours difficiles devant elles et il est, je pense, nécessaire d’informer ceux à qui elle fait peur et forcer le débat. Oui, « laissez vivre » serait l’idéal, mais on n’y est pas encore.

  • Ces campagnes devraient être inutiles, comme celles portant sur l’enfance maltraitée, le cancer, etc.

    Mais en 2007 en France, des homos sont encore victimes d’agressions verbales plusieurs fois par jour et d’agressions physiques très régulièrement. Certaines victimes récentes sont décédées sous les coups de leurs agresseurs, d’autres restent handicapées à vie.

  • Oui, bon, en meme temps, qu’elle utilité pour J.K Rowling d’annoncer l’homosexualité d’un personnage fictif??? Qu’est ce qu’on s’en bran**!!!
    Personnellement, ca ne m’empechera pas de lire les bouquins comme je les ai toujours lu, l’info sert une fois de plus à faire polémique, comme d’habitude.

    PS: Est ce qu’on sait si il aime le chocolat par contre??? Parce que ca c’est important aussi….

  • xtelle +> Bienvenue dans la confrérie des commentateurs(ices) 😉

    Mdame Jo +> Tssss !

    Jamie +> En effet … mais là je crois qu’on espère la venue du monde des Bisounours 🙁

    Bôôh +> Oui on commence à être trop souvent d’accord toi & moi 🙂

    Alice +> Tu sais qu’on a fait des macarons au chocolat ? :p

    Concernant Potter, je trouve quant à moi que ça change un peu la lecture, notamment au niveau de « l’amitié » entre Dumbledore et Grindelwald … Mais xtelle, tu n’as pas tort concernant MacGonagall ! 🙂 (pour beaucoup de monde en fait!)

    Concernant la campagne de pub, je ne la trouve qu’en partie vraie … Elle est certes bien faite, mais j’aimerais que l’on puisse se passer de ce genre de choses, mais on peut rêver.

  • Pour avoir été imergée dans la « bulle » homo toute petite, meilleur ami gay de maman oblige…, avoir eu moi même des potes qui l’étaient, et être monté sur un char à la Gay Pride… je dirai que le processus de normalisation passe avant tout par l’indifférence. Des pubs pour lutter contre l’homophobie, oui. Ca rejoint celles contre le racisme, l’exploitation des enfants, la condition des femmes dans certains pays… Mais, des pubs simplement pour dire qu’on est homo, je ne vois pas l’intêret. C’est un peu comme si on faisait des pubs pour dire « je suis echangiste », ou « je kiffe les partouzes »… Ca ne regarde personne l’orientation sexuelle qu’on choisit.
    Pour moi, l’homosexualité est banale puique je l’ai toujours connu.

  • C’est la même chose pour moi, même si je n’ai jamais à vrai dire fait de distinction entre les personnes, puisque selon moi l’orientation sexuelle des gens n’altère en rien leur façon d’être.
    J’ai cru bêtement que la jeune génération qu’est la notre pourrait faire changer les choses et le regard qu’on peut porter sur les personnes différentes, mais j’ai déchanté récemment quand j’ai discuté avec un collègue (origine marocaine, 24ans)qui a tenu à l’égard des homosexuels des propos plus qu’homophobes, je cite : « …ah bah ils font ce qu’ils veulent mais il m’approche pas à moins d’nu mètre et c’est même pas la peine je lui serre pas la main… ». Comme si c’était une maladie ou je ne sais quoi? Je suis restée interloquée !

  • On se fout de savoir que Dumbledore est homosexuel…Est ce que cela a une importance véritable sur l’intrigue???
    Laissé vivre?? Oui mais dans le respect des autres aussi…Car oui les homosexuels sont victimes d’atteintes intolérables (enfin pour moi toutes les violences volontaires sont intolérables; il n’y a pas de motif qui tiennent)mais doit on tout accepter…
    Ceux sont des personnes qui ont fait des choix personnels en adoptant un style de vie?? une pratique sexuelle?? C’est difficile à comprendre parfois…
    Je peux comprendre que comme un hétérosexuel, un homosexuel ne choisit pas son orientation mais doit il pour autant acquérir les même droits que la majorité silencieuse concernant les enfants ou autres???Je ne sais pas…surtout quand je vois certaines choses qui veulent tout changer pour aller devant les tribunaux: Dans la région de Bordeaux, un couple homosexuelle a eu un enfant par insémination artificielle en espagne. Bon, je trouve déjà dommage de détourner la loi mais passons…A la naissance, le couple décide de donner le nom de l’autre partenaire comme deuxième prénom…
    La mairie a refusé en arguant qu’un nom ne peut être un prénom; ce qui n’est pas faux. Les associations ont taxé la mairie d’homophobes…
    Ne trouvez vous pas qu’elles vont trop loin par moments???

  • Calou, peut-on s’appuyer sur des exemples extrêmes et totalement marginaux comme d’un argumentaire ? Concernant les enfants, je comprend que la question se pose, mais dans les pays où les parents homosexuels sont reconnus (en France il y en a des milliers, et je suis probablement très en dessous de l’échelle de grandeur, mais ils n’existent pas officiellement), les études faites à long terme (20 voire 30 ans) sur des enfants d’homosexuels n’ont relevé aucune différence notoire par rapport à des enfants d’hétéros, toutes choses égales par ailleur, à l’exception d’une : une meilleure tolérance vis-à-vis des homosexuels. Alors pourquoi empêcher à un couple de former un foyer au sein duquel l’enfant a autant de chances de s’épanouir ?

  • Peut être que ceux sont ces exemples marginaux et extrêmes qui amènent l’opprobe sur un ensemble de personnes.
    Ce raisonnement peut s’appliquer à de nombreux sous-groupes….
    Alors nous avons deux options:
    *l’Adoption: Nous sommes dans un cas où c’est la loi et la façon dont sont conçus les adoptions qu’il faut changer (afin que tous puissent y accéder).
    *L’insémination artificielle: J’ai un comportement totalement archaïque et horrible sur ce point mais pour moi si la nature empêche la conception c’est pour certaines raisons. Je parle ici aussi pour les couples hétérosexuels qu’homosexuels. Nous jouons de plus en plus avec la science (clonage…) et nous n’amenons que plus de problème.
    Il y a énormément de chagrin à avoir un enfant handicapé mais si cela n’est pas connu lors de la grossesse ou avant l’accouchement; je peux comprendre que l’on cherche le meilleur pour eux mais quand vous voyiez des couples qui veulent les garder en vie alors que leur vie ne sera que souffrance et rejet; je trouve cela inconsidéré et malhonnête.

    Bien, voilà, pour moi, les couples homosexuels devraient pouvoir adopter mais au même niveau et dans la même simplicité que des hétérosexuels.
    A l’inverse, l’insémination artificielle est à proscrire.

    J’aime bien choquer donc je vais aller plus loin dans le débat.
    L’homosexualité est un comportement sexuel comme l’hétérosexualité (qui peut amener aussi son lot de perversion au sens criminalistique à savoir que toutes pratiques sexuelles qui n’a pas pour but la procréation est une perversion).
    Il y a de nombreuses années on considérait même que l’homosexuealité était une maladie, non?? Les comportements ont changé sur ce point et tant mieux.
    Or, que voyions-nous aujourd’hui, dans un souci d’argumentaire de défense, on amène la société à penser que la pédophilie (une pratique sexuelle) est peut être une maladie. Pensez vous qu’un jour, nous accepterons dans nos sociétés ce genre de pratique??? Je ne l’espère pas.
    Je pose ici une question pour avoir vos setiments pas pour me faire engueuler sur une mise en paralèlle avec l’homosexualité….mais pour essayer de vous montrer en quoi la position d’une minorité extrèmiste comme dit Bôôh peut amener l’opinion à jeter l’opprobe sur une « communauté ».

  • La différence majeure entre l’homosexualité et le pédophilie, qui fait que jamais la pédophilie ne devrait pouvoir être considérée comme acceptable, c’est que celle-ci ne se pratique pas entre personnes compréhensives (matures, psychologiquement adultes, je ne sais pas le terme qui convient le mieux) et consententes. A partir de là, la pédophilie n’est pas seulement « une pratique sexuelle », c’est avant-tout un viol. Et ça s’applique ausi à la zoophilie, la nécrophilie, ainsi qu’à n’importe-quelle pratique (même hétérosexuelle) au cours de laquelle un être subit ce que l’autre lui impose sans que cela ne soit consenti.

    Et n’oublions pas que les termes homosexualité et hétérosexualité sont profondément (sans jeu de mots) impropres puisqu’avant de s’agir de sexualité, il s’agit d’amour.

    Pour ce qui est de l’insémination artificielle, c’est un sujet trop complexe tant au plan scientifique qu’éthique pour que je pose un avis tranché, mais je pense que si le hasard (plutôt que « la nature ») fait parfois mal les choses, le résultat n’est pas forcément empli de sens. Si on extrapôle ton idée Calou, on peut aussi dire que se soigner va à l’encontre de ce qu’a désiré la nature. La limite est difficile à fixer, non ?

    Et voilà, j’avais dit que je ne ferais pas de roman pourtant

  • Très intèresant de partir sur le consentement entre adulte mais pour le viol; il faut malheureusement arriver à prouver que le consentement a été vicié au départ et il est très difficile dans le cadre de pédophilie sur des enfants très jeunes de pouvoir le faire ressortir.
    C’est pour cela que de nombreuses « affaires » sont requalifiées agressions sexuelles…
    Pour la médecine, en effet, la limite est très difficile à fixer: l’acharnement thérapeutique ou le clonage…
    Cette discussion est très intéressante en tout cas…

  • Je retrouve mon Bôôh de compète du forum de l’UTT …
    Calou, merci pour tous tes commentaires et ton argumentation …

    Si vous voulez continuer, allez-y ! J’aime beaucoup les débats. Même si je m’abstiendrai de participer 😉

  • Mais de rien; c’est un plaisir de pouvoir discuter sur ce genre de thèmes avec des gens calmes et posés…
    En plus, l’actualité est tellement riche qu’on pourrait le faire quasi tous les jours…Regarde, la rémunération du président de la république…
    Pour ou contre l’augmentation???
    L’association au Darfour: ton travail te donne-t-il forcément une absolution ou tout du moins un a prioiri positif??
    Les chiens dangereux?? peines de 10 ans pour les maîtres: je croyais que la Loi le prévoyait déjà oupsss désolé pour l’effet d’annonce…

    Enfin voilà, que des trucs à discuter^^

  • Bah écoutes si tu veux tu m’envoies les sujets par mail … et je m’occupe de rédiger un mini-article dessus 😉

    Et on débat !
    Moi ça me va.

  • Le pire avec l’histoire des enfants de Zoé au Darfour c’est que ça sert à la propagende nauzéabonde d’Omar el-Beshir.

    Enfin, c’est loin d’être la première fois que l’on voit des groupes de potes aller faire n’importe-quoi dans un pays en difficulté sous pretexte d’humanitaire en n’ayant aucune notion de ce qui peut se faire, et ça débouche souvent sur des drames. Quand en plus il y a une suspicion de trafic ça devient immonde.

  • honnêtement, en tant qu’homo, je suis pas expert…
    j’ai juste l’impression d’être un mec normal, sauf que j’aime les garçons…
    après, je vais pas le crier sur les toits, mais si on me le demande, je ne nierais pas…
    il n’y a pas de facteur déterminant, pas de gène, éventuellement un peu de gêne, mais c’est tout.
    Le problème des homos, c’est leur entourage.
    Je pense que le fait de ne pas pouvoir s’accomplir, se réaliser, ne pas être dans de bonnes conditions est dangereux pour les enfants, sans qu’il soit question de leur orientation sexuelle.
    Si ça se trouve, ça leur passera, ou pas.
    Après tout, on élève les enfants pour qu’ils soient indépendant, non ?
    Après moi je m’en fous !

    Après si un jour j’ai un enfant et qu’il me dit « Papa, je suis gay », c’est clair que je vais pas sauter de joie au plafond. La première chose que je vais me dire c’est : « Oula ! Toi, tu vas en dérouiller »
    Donc en gros j’ai pas d’opinion… voilàààààààààà

  • [B]TinyLizzie[/B], tu écris [QUOTE] C’est un peu comme si on faisait des pubs pour dire « je suis echangiste », ou « je kiffe les partouzes »… Ca ne regarde personne l’orientation sexuelle qu’on choisit. [/QUOTE]
    Sauf que justement, le but de cet pub avec le bébé, c’est de tenter d’expliquer que peut-être la séxualité n’est pas un choix mais un fait. Et du coups, ton analogie entre homosexualité et échangisme/partouze est douteuse. 😡

    Si tu penses qu’il s’agit du même genre de chose, alors tu es la personne ciblée par cette pub.

    Je n’ai pas grand chose à ajouter.

    Pour ce qui est du Headmaster de Hogwarts, j’ai lu les livres et ça ne m’avait jamais traversé l’esprit. Et entre nous, qu’est-ce qu’on s’en fou puisque de toutes les façons, c’est un personnage fictif. Et à votre avis, Mickey il utilise des ustensiles quand il fait des trucs avec Minnie ? :grin

  • Pitichat : par cette phrase, je voulais simplement souligner le fait que cela ne regarde personne. La sexualité est une affaire personnelle je pense. Un lien intime avec nous-même. Je ne fais absolument pas d’analogie entre l’homosexualité et l’echangisme quant à sa provenance (choix ou fait) mais plus dans la façon de l’aborder. Désolée si je me suis mal exprimée, j’essaierai d’être plus clair la prochaine fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.