Fragment – Warren Fahy

 Petite nouveauté aujourd’hui puisque cette « chronique » de livre concerne un livre que l’on m’a envoyé… chose qui n’arrive clairement pas souvent, ce blog étant tout sauf un blog spécialisé dans la littérature (ni un blog spécialisé dans quoi que ce soit d’ailleurs). Au programme donc, le premier roman de Warren Fahy : Fragment.
La lecture de la quatrième de couv’ a réveillé en moi le lecteur assidu de Michael Crichton que j’étais :

Imaginez il y a 500 millions d’années un fragment du grand continent originel qui s’est détaché pour suivre sa propre évolution ; indépendamment du reste du monde. C’est cette île – l’île de Henders – que va découvrir le Trident et son équipage, en plein coeur du Pacifique à plus de 2 500 km de toute côte habitée. La confrontation va être stupéfiante et d’une violence inouïe. La flore et la faune de ce petit bout de terre se sont développées selon des règles totalement différentes : les plantes vivent et se battent, les animaux suivent une spirale de vie et de mort incessante. Les scientifiques plongés violemment au coeur de l’énigme la plus extraordinaire de l’histoire de l’humanité s’opposent et s’interrogent : faut-il détruire ou au contraire sauver cette aberration ? Fondé sur les théories de l’évolution de certaines de ses interprétations, Fragment rejoint les grands classiques tels que : L’île du Docteur Moreau de H.G Wells, Le monde perdu de Sir Arthur Conan Doyle, Jurassic Park de Michael Crichton.

Bon, et le contenu alors ? Inégal…
Premier constat : l’écriture est simple et efficace… on n’en attendait pas moins au vu du style de livre (mélange de thriller, d’aventure, d’action, de vulgarisation scientifique) et c’est un peu ce qui m’a choqué au premier abord car cela faisait longtemps que je n’avais pas lu ce style de livres. Les premières pages m’ont semblé en conséquence ratées car trop « faciles », trop « simples », avec une intensité un peu fabriquée et tirée de nulle part. Fort heureusement, ce sentiment a disparu peu après, je ne m’étais peut être pas assez conditionné quant au style du livre, trop habitué à mes lectures habituelles.
Autre vrai point négatif cette fois, les descriptions de personnages, beaucoup trop complètes pour un premier contact. A chaque nouveau protagoniste correspond une description extrêmement détaillées de qui il est, à quoi il ressemble et surtout la manière dont il pense et voit la vie. Bref : vous avez fait le tour du personnage en une page chrono et vous n’aurez plus de surprise derrière ! Terriblement dommageable puisque ce qui fait l’intérêt d’un roman, au delà de l’histoire, c’est la partie personnages !
Si l’on passe outre ces quelques désagréments, on se retrouve plongé dans une histoire très dynamique et surtout terriblement bien ficelée avec une réelle progression du récit au travers de la découverte de l’île et de ses spécificités, le tout étayé par une bonne argumentation scientifique (qui tient la route) sans que cela devienne imbuvable.
De nombreux retournements de situation entrent en jeu, des accélérations de rythme aussi, un peu de calme pour étudier cette île démente et un final de toute beauté font qu’au final on plonge complètement dans le livre en oubliant cette partie « personnages » qui m’avait un peu rebutée.
En se concentrant sur le déroulé de l’histoire, on rattrape tout à fait le niveau global du livre pour faire de cette lecture un moment tout à fait satisfaisant et accessoirement enrichissant d’un simple point de vue biologique et historique. Intéressant donc !
Conclusion : Warren Fahy livre ici un premier roman prometteur mais encore trop inégal malgré de très bonnes surprises… A lire tranquillement cet été, Fragment fera un parfait compagnon sur les bords de mer (évitez d’aller sur des îles trop sauvages, vous pourriez stresser un peu en lisant ^^)… en attendant un deuxième roman plus équilibré j’espère parce qu’on a là un écrivain à l’imagination débordante et plaisante !

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *