Région Centre – le château de Chenonceau

Le château de Chenonceau est toujours classé dans les « châteaux de la Loire » de part sa proximité avec le grand fleuve et les édifices qui s’étalent sur ses berges. Il est pourtant situé un peu plus au sud, sur le Cher. Plus spécifiquement même : il enjambe le Cher ! Cela ne fut pas toujours le cas mais c’est depuis plusieurs siècles chose faite et le résultat en fait le second château le plus visité de France après Versailles. J’avais totalement omis cet aspect business du château, encore privé, et l’arrivée sur son gigantesque parking me l’a cruellement rappelé après la découverte très bucolique et calme de Chaumont.

Afin d’éviter une partie du flot des touristes arrivés peu ou prou en même temps que nous, on bifurque à gauche du château, dans le jardin de Diane. C’est l’occasion d’admirer ce qui fait aussi la force de ce domaine : ses splendides jardins et plantations, qui créent un écrin magnifique à cet enjambeur. S’éloigner dans les jardins, c’est d’ailleurs prendre vraiment conscience de la forme du château et de sa singularité.

weekend-chenonceau-3 weekend-chenonceau-4

weekend-chenonceau-6 weekend-chenonceau-12 weekend-chenonceau-14 weekend-chenonceau-17

weekend-chenonceau-11 weekend-chenonceau-13

Il est temps de visiter le château et on passe tout d’abord à côté de la tour des Marques, dernier vestige de l’ancien château et de son aspect médiéval. La tour est finement décorée et trône telle une sentinelle laissant passer les visiteurs sur le pont surplombé par le grand balcon. On rentre.

weekend-chenonceau-19 weekend-chenonceau-20 weekend-chenonceau-21 weekend-chenonceau-22

weekend-chenonceau-23 weekend-chenonceau-24 weekend-chenonceau-25 weekend-chenonceau-26

Château privé et très visité oblige, une grande partie de l’intérieur du château est très joliment meublé, décoré et protégé. Je m’inquiète néanmoins du flot de touristes pas toujours très précautionneux qui laisse parfois traîner une main par ci, une main par là, un coup de flash, un sac qui frotte un mur et ainsi de suite. Certaines salles sont bondées et je m’enfuis vers d’autres lieux moins richement peuplés. C’est dommage et cela nuit un peu à la qualité de la visite. La volonté des propriétaires du château de passer de 850.000 visiteurs annuels à 1 million ne devrait pas vraiment aller dans le bon sens. Il n’empêche : splendide chapelle, remarquable salons et chambres, tout est beau ici et la vue par les fenêtres entrouvertes est toujours un régal.

weekend-chenonceau-27 weekend-chenonceau-28 weekend-chenonceau-30 weekend-chenonceau-31

weekend-chenonceau-29 weekend-chenonceau-32 weekend-chenonceau-33 weekend-chenonceau-34

On traverse la galerie pour ressortir du château et aller voir la tombe de Mme Dupin et prendre une bouffée d’air loin de la foule. Il faut également remonter un peu le Cher pour avoir un autre point de vue sur le château.

weekend-chenonceau-36

weekend-chenonceau-37 weekend-chenonceau-38

weekend-chenonceau-39

On retourne dans le château pour une ultime bouffée de foule. Du hall d’entrée principal, on accède tout d’abord aux cuisines, situées dans le pied du château d’origine, juste au dessus du Cher. Je gardais un souvenir émerveillé de ces cuisines et j’ai retrouvé mes yeux d’enfant en y revenant ! Sublimes.

weekend-chenonceau-41 weekend-chenonceau-44 weekend-chenonceau-46 weekend-chenonceau-47

weekend-chenonceau-45

weekend-chenonceau-48 weekend-chenonceau-52 weekend-chenonceau-54 weekend-chenonceau-56

weekend-chenonceau-60 weekend-chenonceau-61 weekend-chenonceau-55 weekend-chenonceau-57

Retour dans le hall. Il est temps de grimper dans les étages et d’aller découvrir les autres pièces accessibles du château. Toujours autant de monde mais des pièces de mobilier et des plafonds incroyables. Décidément, Chenonceau est remarquable à l’intérieur comme à l’extérieur.

weekend-chenonceau-63 weekend-chenonceau-64 weekend-chenonceau-67 weekend-chenonceau-68

weekend-chenonceau-69 weekend-chenonceau-71 weekend-chenonceau-73 weekend-chenonceau-74

weekend-chenonceau-66

Dernier regard, on repart vers le parking en bifurquant légèrement à gauche. Il paraît qu’il y a une ferme et un « potager des fleurs »… La vérité ? Il y a un potager des fleurs et il est incroyable. Si vous venez à Chenonceau, vous devez absolument le voir !

weekend-chenonceau-76 weekend-chenonceau-77 weekend-chenonceau-78 weekend-chenonceau-79

weekend-chenonceau-80 weekend-chenonceau-83 weekend-chenonceau-86 weekend-chenonceau-87

weekend-chenonceau-81

weekend-chenonceau-88 weekend-chenonceau-90 weekend-chenonceau-93 weekend-chenonceau-94

weekend-chenonceau-96 weekend-chenonceau-97 weekend-chenonceau-99 weekend-chenonceau-100

weekend-chenonceau-89

weekend-chenonceau-105 weekend-chenonceau-106 weekend-chenonceau-107 weekend-chenonceau-109

Chenonceau a donc confirmé dans mon cœur sa place sur le podium car si la foule présente sur les lieux le rend compliqué à apprécier, son architecture incroyable et ses splendides jardins et potagers en font un incontournable à ne pas manquer lors d’une visite des châteaux de la Loire. Un conseil à la limite : venez un peu avant l’ouverture pour arpenter le château avec un peu plus de tranquillité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *