Essai – Mercedes-AMG CLA 45 Shooting Brake

Après la Classe A et le GLA, j’ai voulu me frotter à une autre déclinaison AMG de la « petite » Mercedes : j’ai nommé la Mercedes-AMG CLA 45 Shooting Brake. Dans ce nom à rallonge, il y a deux choses importantes : C tout d’abord, qui indique la silhouette en coupé et ensuite Shooting Brake, qui indique quant à lui l’usage d’une carrosserie mêlant break et coupé, le break de chasse, ou Shooting Brake, selon que l’on soit anglais, allemand, ou autre ! Bref : avant l’arrivée prochaine du facelift de la A 45 et du passage à 381 ch du 2.0L turbo, il était plus que temps de découvrir celle qui est à mon sens la plus belle de la gamme.

Il n’y a du côté de l’avant pourtant pas grand chose à signaler sur cette version argent plutôt discrète et classieuse. Discret badge AMG, calandre surlignée de gris mat, ouïes avant tout juste surlignées d’une lèvre noire pour muscler un peu le regard et c’est tout. Sage, y compris du côté des roues, de simples mais belles 5 branches dans lesquelles les étriers au logo AMG ressortent à merveille. Non, c’est ensuite que ça devient intéressant et que mon œil commence à flancher.

essai-mercedes-amg-cla-45-shooting-brake-exterieur-20

essai-mercedes-amg-cla-45-shooting-brake-exterieur-23

Sur la A 45 comme sur le GLA, la ligne de toit monte pour aussitôt redescendre et se casser, aileron ou pas. Sur le Mercedes-AMG CLA 45 Shooting Brake, comme ses deux singularités patronymiques l’indiquent, la ligne continue plus longuement avant de s’infléchir doucement pour s’arrondir et former une belle bulle mêlant coupé et coffre rallongé. Le mariage est parfait, de la ligne de vitres qui se rétrécit doucement à l’intégration des feux autour du coffre galbé. Cette poupe est splendide, allongée, rajoutant une once de stature à la Classe A sans la faire paraître massive pour autant. CLA était déjà réussi, CLA Shooting Brake assume totalement sa filiation tout en criant haut et fort son lien de parenté avec le grand Shooting Brake de la marque, le splendide CLS Shooting Brake.

essai-mercedes-amg-cla-45-shooting-brake-exterieur-18

essai-mercedes-amg-cla-45-shooting-brake-exterieur-39

Doit-on parler de l’intérieur ? Rapidement, alors, puisque je pense avoir déjà dit beaucoup de choses dans mes essais de A et GLA. La version essayée se distinguait notamment des deux autres par, là-aussi, une certaine discrétion. Joliment équipée avec notamment le pack Innovation (régulateur adaptatif, entre autres), le Keyless-Go et un système son Harman Kardon, ma CLA SB était particulièrement agréable à vivre pendant les 520 km parcourus ensemble. Comme dans A et GLA, les matériaux et assemblages sont d’excellente qualité, point de surprise ici si ce n’est du côté du levier de boîte automatique, microscopique et dénué du logo AMG vu sur mes deux précédents essais, dommage. Que dire de plus si ce n’est rappeler une fois encore que certaines choses ont vieilli et que d’autres restent très bien fichues ? Rien. Galerie pour savourer, galerie pour critiquer pour qui sait mon point de vue exprimé ici et .

essai-mercedes-amg-cla-45-shooting-brake-interieur-58

Sur la partie mécanique, on retrouve évidemment le bien connu 2.0L turbo développant 360 ch et 450 Nm (bridés pour la santé de la boîte 7). Pas encore de changements de ce point de vue et un caractère moteur qui reste semblable à ce que je connaissais. La rage est là, une certaine forme de linéarité aussi et un côté explosif un peu moins sensible que sur la Classe A. Est-ce une impression ? Sûrement. En 1/2/3, la poussée reste dantesque et le fond de 3 vous emmène en Allemagne. Il reste alors à égrainer les 4 rapports restants pour atteindre une vitesse maximale illégale, ceci à un gentil train de sénateur puisque cette boîte, que je jugeais déjà un peu vieillissante, l’est forcément de plus en plus. A sa décharge, elle fonctionne encore de manière très honorable et saura même convaincre largement l’utilisateur moins averti. Je dis ça puisque j’ai justement eu dans le baquet de droit mon frère cadet, un brin moins au fait des vitesses de boîtes à double embrayage que moi ! Autrement dit : si vous connaissez Ferrari, ce sera lent. Mais si vous êtes habitués à une boîte PSA, ce sera diaboliquement rapide ! Je force un peu le trait, cette boîte se débrouille en réalité vraiment bien quand on sait que le moteur a été bridé en couple pour ne pas la faire sauter, sachant bien claquer des brâttttt très AMG quand l’envie s’en fait sentir.

essai-mercedes-amg-cla-45-shooting-brake-exterieur-25

Point intéressant ensuite, au delà de ces caractères moteurs et boîte déjà bien connus : le comportement dynamique de l’auto ! L’adjonction du coffre et donc de la masse supplémentaire qui va avec ne grève pas le comportement du CLA SB, elle le modifie simplement en lui apportant une stabilité supplémentaire du train arrière. Là où le A 45 m’avait paru très mobile et sautillant en freinages et en changements de cap sur routes bosselées, le Mercedes-AMG CLA 45 Shooting Brake est plus stable et progressif, plus rapide en fait. Le constat inverse est également vrai dans le très sinueux où le CLA est un peu plus à la peine – façon de parler, moins vif et brutal, plus coulant également et par conséquent plus confortable.

essai-mercedes-amg-cla-45-shooting-brake-exterieur-40

Pour le reste du comportement, on retrouve les mêmes qualités en terme de direction et de ressenti du train avant que sur la A 45 AMG : c’est précis, on sent ce qu’il se passe au niveau des gommards et les étriers tiennent le choc sur de bonnes sessions de roulage. Mercedes a vraiment bien conçu cette base A et la bonne santé des GLA et j’imagine également du CLA classique sont là pour le prouver. Sur cette version d’essai, c’est finalement la praticité au quotidien qui m’a surpris, en comparaison avec la A Edition One très brutale et m’as-tu-vu que j’avais essayée. Autant de style et de comportements qu’il y a de versions, autant de rage que faire se peut aussi et des performances à te faire écarquiller les yeux plus souvent que de raison ! La petite catapulte s’est muée en « grand » break de chasse mais reste bel et bien une catapulte hallucinante avec la grâce des lignes en sus.

essai-mercedes-amg-cla-45-shooting-brake-exterieur-28

La consommation de cette catapulte reste assez honorable avec un 11.7 L/100 englouti pendant mon essai de 500 km. C’est convenable au vu de mon usage et il y a assurément moyen de faire moins. En revanche, s’il y a bien un sujet qui fâche, c’est le prix. Le CLA 45 Shooting Brake démarre en prix de base à 63.100€ et le modèle essayé est facturé 71.225€. Soixante. Dix. Mille. Euro. Tout de même, on ne va pas se mentir : c’est proprement indécent. Mercedes-AMG a toujours été plutôt dans la partie haute du panier en terme de tarification mais là, on tape sacrément haut à mon goût !

essai-mercedes-amg-cla-45-shooting-brake-exterieur-52

Malgré ce défaut financier, il faut bien avouer que le Mercedes-AMG CLA 45 Shooting Brake est une voiture attachante, excellente en de nombreux points mécaniques et dynamiques, facile et pratique à vivre, surtout faite d’un mélange de hargne et de grâce, une douce combinaison qui lui donne une saveur bien particulière que j’apprécie vraiment. Il faudra essayer son grand-frère, un de ces jours…

essai-mercedes-amg-cla-45-shooting-brake-exterieur-36 essai-mercedes-amg-cla-45-shooting-brake-exterieur-54 essai-mercedes-amg-cla-45-shooting-brake-exterieur-16 essai-mercedes-amg-cla-45-shooting-brake-exterieur-59 essai-mercedes-amg-cla-45-shooting-brake-exterieur-46 essai-mercedes-amg-cla-45-shooting-brake-exterieur-19 essai-mercedes-amg-cla-45-shooting-brake-exterieur-63 essai-mercedes-amg-cla-45-shooting-brake-exterieur-53

1 Commentaire

  • Je n’arrive vraiment pas a me faire a la forme de la CLA, en berline ou break de chasse.
    La CLS quand a elle, est une vrai réussite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.