Salon de Genève – Découverte de la Kia Cee’d

Après le renouvellement quasi complet de la gamme Kia, Sportage, Rio et Picanto en tête, en parallèle du lancement de l’impressionnante Optima, Kia lance la remplaçante de celle qui fut le fer de lance de la marque lors de son implantation française et européenne : la Cee’d. Il faut dire que l’ancien modèle commençait à dater malgré un restyling l’accordant aux standards de la marque et qu’il était temps de lancer un nouveau modèle en phase avec la concurrence, très relevée sur le segment C.

Esthétiquement, c’est très réussi puisque cette nouvelle Cee’d affiche des lignes dynamiques et racées, tout à fait dans la lignée des autres modèles de la gamme tout en introduisant une nuance sportive qui n’était pas présente jusqu’alors. On parle pourtant des modèles Cee’d et Cee’d SW, la future ProCee’d n’étant pas prévue pour tout de suite, tout comme sa déclinaison sportive ! Donc oui, cette nouvelle Cee’d a de la gueule, se faisant tout à la fois classique, séductrice et dynamique. Les grandes roues, la ligne de toit plus basse, le tiger nose de la calandre, les LED et les flancs creusés n’y sont surement pas pour rien : l’ensemble est séduisant et équilibré. Il n’y a pas à dire, Peter Schreyer et ses équipes ont fait beaucoup de bien à la marque.

A l’intérieur, on retrouve le niveau d’équipement absolument pléthorique auquel la marque nous a habitués. Le poste de conduite se veut plus égoïste avec une console centrale orientée vers le conducteur, les matériaux utilisés sont globalement de meilleure facture que sur le reste de la gamme, sans même parler du saut énorme en qualité perçue par rapport à l’ancien modèle qui souffrait de plastiques vraiment pas flatteurs.

Les combinés ont été entièrement revus, passant au tout numérique, affichant un maximum d’informations. La direction assistée peut être calibrée en fonction des préférences du conducteur (trois modes), les témoins de proximité s’y affichent directement tandis que les petites palettes derrière le volant sont là pour jouer avec la nouvelle boîte DCT couplée au 1.6 GDi. C’est complet, l’ensemble est comme je le disais bien fini et même si certaines matières laissent encore à désirer à mes yeux, on a une fois de plus avec Kia un compromis imbattable entre qualité, équipements et prix. (même si ceux de la nouvelle Cee’d ne sont pas encore connus je crois, mais on leur fait confiance !)

Conçue, développée et produite exclusivement en Europe, cette nouvelle Cee’d s’annonce prometteuse (et j’attends avec impatience ProCee’d et la versions « sport »…).

D’ailleurs, en parlant de version « sport », ne pourrait-on pas envisager une Cee’d dotée des caractéristiques du petit Concept Track’ster qui a affolé la planète auto il y a quelques semaines lors du salon de Chicago ? Ce serait beau même si ça semble un peu improbable. Toujours est-il que j’ai été plus que ravi de m’approcher du concept à Genève !

Un peu de vidéo pour finir avec tout d’abord la première publicité pour la bestiole :

Et enfin la vidéo réalisée à l’occasion du déplacement au Salon de Genève :

Prochaine étape avec Kia : la prise en main de l’Optima et ensuite celle de la Cee’d ! Il me tarde maintenant de voir si leur ramage se rapporte à leur plumage !

Tags de cet article
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.