BMW Drivers Club – la gamme M au CERAM

Il y a quelques semaines, je me suis rendu une nouvelle fois au CERAM pour concrétiser une belle opportunité : essayer une belle partie de la gamme M de BMW dans le cadre du BMW Drivers Club. Étaient ainsi réunies sur l’aire plane cinq modèles plutôt sympathiques pour la plupart, carrément excitants pour les autres : M135i xDrive, M235i, 435i Gran Coupé, M6 et enfin la toute dernière BMW M4 ! L’objectif était simple et clair pour les équipes BMW en charge de l’évènement : procurer du plaisir et faire naître des sourires sur les visages des invités. Pour cela, la technique était simple : nous pousser, nous encourager à solliciter les voitures et forcer leur glisse naturelle. On est loin ici du discours parfois un peu policé de la marque puisqu’elle a assumé ici son image « plaisir de conduite » face à des concurrents nettement plus sages et… sages. Cinq voitures, cinq ateliers, cinq expériences de conduite tout à fait différentes mais finalement complémentaires. Je n’ai pas souvent l’occasion de conduire des BMW, aussi ai-je particulièrement savouré l’expérience et savouré la prise en main de la M235i, clairement la BMW que je désire le plus en ce moment ! Retour sur les sensations éprouvées…

bmw-drivers-club-gamme-m-1

bmw-drivers-club-gamme-m-17 bmw-drivers-club-gamme-m-2

Glisser en M135i xDrive

On commence par un premier atelier destiné à démontrer les capacités d’amusement que peut procurer le système xDrive. J’en avais déjà eu un très bel aperçu cet hiver et les sensations éprouvées cette fois-ci étaient de même acabit. Accélération en zone très basse adhérence, en première et toutes aides déconnectées : la voiture motrice très bien et prend de la vitesse peu à peu ! En revanche, gare à la roue mal placée ou aux transitions d’adhérence, l’absence totale de béquille électronique se traduit alors automatiquement par un tête à queue ! La suite de l’atelier consiste à réaliser des demi-tours en glisse, soit depuis l’arrêt, soit avec un 15-20 km/h en vitesse de départ. Volant braqué, on met plein gaz pour amorcer la glisse et roule ! La voiture bascule très clairement le xDrive en mode propulsion pour faire pivoter le train arrière tant que les roues avant sont en butée ou fortement braquées. Le train avant n’intervient qu’une fois les roues débraquées et ainsi de suite au fil des tours sur place ! Atelier fort amusant. J’ai du faire une vingtaine de tours, je n’avais plus envie de partir.

bmw-drivers-club-gamme-m-12

Jouer du dynamisme de M235i

La BMW M235i est comme je le disais la BMW qui me plaît le plus dans la gamme 2014. Belles lignes, belles proportions, six cylindres rageur de 300 chevaux, propulsion et philosophie très « BMW à l’ancienne » : elle a tout pour me plaire ! L’objectif de l’atelier la concernant était justement de voir son potentiel de sécurité, d’efficacité ou de fun en fonction des modes activés. Eco, Normal, Sport et Sport + y sont passés, le dernier étant tout bonnement un régal. Le mode Eco porte parfaitement son nom, limitant l’ouverture des gaz et maintenant parfaitement la voiture sur sa ligne, avec un côté un peu flou qui n’est pas des plus agréables mais ce n’est pas son objectif. En mode Normal et Sport, on sent le train arrière se dérober un petit peu plus, tolérant un peu d’angle mais intervenant néanmoins pour contrôler la glisse. L’accélération est également plus franche et le « 6 » monte bien dans les tours, faisant montre d’une vraiment belle sonorité bien qu’il soit turbocompressé. Enfin, le mode Sport Plus… On jette la voiture dans l’évitement, on la déséquilibre dans l’autre sens et le train arrière part direct ! Il ne reste plus qu’à doser les gaz et contrebraquer pour entretenir les 15° d’angle tolérés et le sourire qui va avec. Ce rapide run en compagnie de M235i m’a donné une seule envie : faire un essai complet de cette voiture.

bmw-drivers-club-gamme-m-35

bmw-drivers-club-gamme-m-32 bmw-drivers-club-gamme-m-33

Embarquer à bord de la Série 435i Gran Coupé sur le routier

Gran Coupé, une appellation et des lignes qui me convainquent guère. En revanche, la Série 4 Coupé et Cabriolet est une réelle réussite esthétique au global et le 35i qu’on lui accole un gage de plaisir. Direction le circuit routier pour se convaincre de cette dernière chose. Alors que l’on discute, le rythme augmente peu à peu mais reste raisonnable. Si des travaux sont en cours pour élargir et sécuriser la piste (la dénaturer en passant), la piste du CERAM reste pointue et ne tolère guère les erreurs. Reste que cette Série 4 est d’un dynamisme assez bluffant, effaçant son poids et son gabarit grâce au 6 cylindres. Le roulis est contenu, le freinage performant sur ce seul tour (encore heureux…) et on enchaîne les grandes courbes à un beau rythme sans même y penser. Une belle démonstration de savoir-faire technique et mécanique, à défaut d’être une réussite esthétique en ce qui me concerne.

bmw-drivers-club-gamme-m-15

Tenter de drifter en M4

BMW M4. Une nouvelle venue dans la gamme et une nouvelle appellation en complément de la plus traditionnelle M3. Le 8 cylindres a disparu et a été remplacé par un 6 cylindres à double turbo, développant 431 chevaux et 550 Nm dès 1850 tr/min. Pour se rendre compte du souffle de pétard, on se fait rapidement deux accélérations / deux freinages. Cela colle au siège et cela colle à la ceinture, en fonction de la pédale choisie ! Merci le carbone / céramique et merci l’allègement conséquent de la voiture via l’usage massif d’aluminium et de carbone ! Une voiture qu’elle colle le sourire sur le visage donc. Pour ce qui est du drift autour du grand jet d’eau de l’aire plane, c’est un peu moins facile dira-t-on. En fait, pour être tout à fait honnête, j’ai du réussir à faire un 2/5ème de tour au mieux. Le reste, c’était tête à queue sur tête à queue ! Pas assez vif dans mes contrebraquages, pas assez précis dans la commande initiale de gaz pour lancer le train arrière en glisse. Il faut aussi que pour moi, glisser c’est perdre du temps et j’ai donc plutôt tendance à l’éviter à tout prix lors de mes essais ou ailleurs ! Glisser tout en avançant, je sais faire. Glisser pour glisser, j’ai plus de mal. Tant pis, la BMW M4 et moi, on se reverra une autre fois dans de meilleures conditions.

bmw-drivers-club-gamme-m-13

bmw-drivers-club-gamme-m-14 bmw-drivers-club-gamme-m-6

Prendre 270 km/h en M6

Enfin, dernier atelier avec le monstre : BMW M6. V8, biturbo, 560 chevaux, 680 Nm de couple et plus de 2 tonnes sur la balance. La prise en main commence par un tour du routier du CERAM, à belle allure mais avec retenue pour ma part tant la bête impressionne. Point de vidéo de la chose, un vilain pare-soleil ayant décidé de bouche le champ de la GoPro ! Tant pis, il faudra vous contenter de mes impressions fort logiques : cette voiture a une allonge délirante (au vu des carac moteur, c’est logique) mais surtout son freinage en carbone / céramique se veut très rassurant pour arrêter l’inertie que l’on décèle parfois en courbe. Je reste toujours perplexe face à ces monstres que sont les plus grosses BMW M, Audi RS ou 63 AMG. Trop gros, trop lourd, trop tout. Reste qu’elles sont preuve d’une réelle agilité et sont des avions de chasse une fois toutes les roues bien droites et les reins bien calés au fond du baquet ! Pour s’en convaincre définitivement, direction l’anneau et deux ou trois tours à fond ou presque. Plus de 240 km/h dans le banking. 270 à 280 km/h en pointe. Le pire, c’est la remise en vitesse de 200 à 270. Cela pousse, cela grogne et cela ne prend guère longtemps ! Imaginez l’accélération de 0 à 200…

bmw-drivers-club-gamme-m-23

bmw-drivers-club-gamme-m-7 bmw-drivers-club-gamme-m-20

Bilan des courses et des ateliers : je continue de me réconcilier avec BMW ! Ces modèles de la gamme M sont tous attachants et ont des dénominateurs communs qui me séduisent : le plaisir, le fun, des moteurs caractériels et un compromis technologie – plaisirs simples affirmé et semble-t-il désormais de nouveau assumé par la marque. Et ça, ma foi, c’est la vraie belle surprise de cet évènement !

bmw-drivers-club-gamme-m-22 bmw-drivers-club-gamme-m-34

bmw-drivers-club-gamme-m-18 bmw-drivers-club-gamme-m-26

UPDATE /// On termine avec une petite vidéo réalisée par BMW à l’occasion de cet évènement :

Tags de cet article
, , , , , , ,