Péripéties d’une stagiaire #3

Ce qui me blessait le plus, en fait, c’était de savoir que je connaissais bien le personnage et qu’elle arrivait à cacher tous ses défauts auprès de nos collègues communs.
Pourtant, tout le monde autour de moi me soutenait que tôt ou tard, le naturel revenant au galop, ils se rendraient compte de sa vraie nature. Je ne voulais pas être la personne qui cracherait sur elle, car c’est dans ces cas là que l’effet inverse se produit !

D’ailleurs personne dans l’entreprise n’est au courant de nos petites altercations, tant et si bien qu’ils viennent même à nous demander si on se connaît et tout et tout. Je pense que les filles en général simulent bien … hum hum.

Mais je fus surprise d’apprendre au détour d’une conversation de travail qu’elle commençait déjà à avoir une réputation (après 3 semaines de stage) … apparemment il ne faut rien lui dire, car elle répète tout. En plus de ça, il paraît qu’elle papote toute la journée et qu’elle saoule un peu les gens qui partagent son bureau.
Ce n’est pas de moi, je cite ce qui m’a été rapporté par hasard.

Si on suit la logique, la prochaine réputation construite sera la mienne, j’ai intérêt de faire gaffe à ce que je fais, je dis ou porte ! Quoique bon, le naturel finira bien par revenir au galop … dur dur de savoir ce que les autres pensent de nous, même si au final on s’en fout un peu.

10 Commentaires

  • Assumons !!!

    On s’en fout de ce que les ‘autres’ pensent de nous. Faut juste assumer ses actes et sa personnalité. Ce sera déja pas mal. 👿

  • kornelius:je suis bien d’accord mais pour cela il faudrait déjà que l’on puisse parler de tout. Par exemple le blog fait parti de ma vie mais ce n’est clairement pas ici que je pourrais en parler. Mon soucis c’est que j’assume ma personnalité mais je n’assume pas encore totalement mon manque de sociabilité. Il paraît que c’est mal vu les gens qui aiment rester seuls parfois…

    • Je pense qu’il y a une différence à faire entre socialibité et hypocrisie. Lors que je vous ai rencontrés à la Lense party, t’étais plutot sociable et joviale. Ton "amie" stagiaire a plutôt l’air de priviligier les relations hypocrites, celles qui permettent, des fois pas tjrs, de monter rapidement dans les échelons.
      Dans un cas [b][i][u]tu es[/u][/i][/b] apprécié à ta juste valeur. Dans l’autre cas [b][i][u]tu cherches à être[/u][/i][/b] apprécié à une certaine valeur.
      Je ne sais pas si vous avez les mêmes objectifs. En tout cas vous n’aurez pas les mêmes façons d’atteindre vos objectifs. Ils vaut mieux voir à long terme, consolider ses appuis, ses relations. Te laisse pas faire, laisse ressortir ton coté italien de temp en temp. Je terminerai par le fait que tu nous as décrit ce que moi j’apl une vrai Pomme, heu Conne.

  • http://noumeaparis.com/blog

    Déjà d’une on s’en fout de ce qu’ils pensent, de toutes façons une réputation, chaque personne que tu croises t’en fais une, alors bon. Chaque personne qui lit ce blog se fait déjà une idée de vous, et tu ne peux pas l’empêcher. Le mieux c’est de ne pas s’en préoccuper. Quant à la sociabilité, c’est une question de personnalité c’est tout. Si t’aimes être seule c’est ton droit, ça ne t’empêche pas de temps en temps de voir des gens, je le sais bien, et nous on te trouve très sociable quand on te voit. Nul besoin de fréquenter cent personnes pour être qualifier de sociable. B)

  • Connaissant un peu ton caractère, je sais ce qu’ils disent de toi. Ca ressemble à ça :

    « Ma parole, qu’est ce qu’elle est relou l’italienne là, rhalalala, tout le temps en train de râler »

    :-p

    Ohé, prends pas la moche, ne me donne pas raison !!! 👿

  • il fallait lire: « prends pas la « mouche » !!!! » Car non, tu n’es pas moche, tu es même très jolie.

    Lapsus révélateur :-p ?

  • Annelise : oui clairement c’est sûr que le mieux c’est de se moquer clairement de ce que les autres pensent, surtout en ce qui concerne les collègues de travail. Mon soucis, je pense, c’est que voulant intégrer l’entreprise à la suite de mon stage, je me prends trop la tête… Mais finalement je me rends compte que ça demande trop d’effort d’être quelqu’un d’autre, alors que je me sens bien avec moi même ! C’est déjà bien que j’arrive à me supporter ^^
    Merci de me trouver sociable, ça me fait plaisir, même si peut être je dis que je ne suis pas sociable mais qu’en fait ce n’est qu’un reste de timidité de ma jeunesse … 🙂

    Osmany : je suis obligée néanmoins de te donner raison … car l’italienne qui sommeille en moi à le sommeil très léger et se réveille un peu quand ça lui chante ! Du coup avec sa grande gueule on n’arrête pas de l’entendre râler …
    Pour le lapsus je dirais que c’est une insulte déguisée… D’ailleurs tu maîtrise cet art de réussir à insulter les gens sur leur propre blog et en face d’eux !!! Je te tire mon chapeau ! ^^

  • Mwarf, « prends pas la moche ». A part ça c’est pas bien de balancer les copines Alice, même sur son blog ;-). Bon, comme je suis qu’un gentil mouton, je vais faire comme tout le monde : QUELLE CONNASSE TA COLLEGUE !
    Re-A part ça, Milan c’était génial, les italiennes du nord (ou pas italiennes d’ailleurs pour beaucoup) sont juste sublimes, je suis tombé amoureux 3 fois (par heure, pendant 10 jours… fais le calcul), j’ai fait une demande en mariage, les gens étaient super ouverts, serviables et prompts à discuter et plaisanter en toutes circonstances (la principale étant mes notions d’italien inexistantes) et j’ai mangé de la mozzarella excellente et du risotto à chier.

  • Je ne me fais pas trop de soucis pour ta réputation : déjà tu as su te comporter comme une vraie adulte vis à vis de cette chère collègue, tu as un sacré petit caractère, et tu es fort sympathique, donc noramelemnt si tu restes naturelle, c’est bon

  • Bôôh +> Je ne balance pas une copine, puisqu’elle ne l’est pas ^^ Là est la nuance … Mais bon c’est vrai c’est pas bien de balancer ! Pô bien 😉
    Mais en même temps tu la connais bien … tu étais avec elle en EV12 !

    Celk +> c’est bien gentil tout ça !! Mais bon je ne fais pas ma vie en fonction d’elle et heureusement. Je cotoie d’autres personnes que ses collègues directs et je ne m’en porte que mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *