Où est le frein ?

Depuis un mois, j’ai l’impression que quelqu’un a mis un coup d’accélérateur extrêmement violent dans la blogobulle et plus généralement dans ma vie. Retour des beaux jours, mise en place d’opés blogs, découverte de nouvelles personnes, syndrôme de la bière en terrasse, beaucoup d’occasions d’être de sortie et de ne jamais se poser. En gros, cela fait un mois qu’A. et moi vivons en sous-marin, quasiment à fond du matin au soir. Je crois bien que c’est la première fois que cela nous arrive, surement parce que c’est notre premier printemps ensemble à Paris aussi !
Drôle de rythme, quasiment effrené, tellement citadin. Et je crois bien que je commence à saturer, du moins mon visage me l’a clairement fait comprendre ce matin en me levant : complètement défait, décalqué ! et les grognements d’A. (oui, elle ronchonne parfois) au réveil à base de « putain, je suis défoncée ce matin » me font me dire que je ne suis pas le seul à être dans un état assez avancé dès l’aube. Il serait peut être temps de songer à nous aérer l’esprit ailleurs ! Les grands weekends arrivent, justement. Rien de prévu pour l’instant si ce n’est une descente en Normandie pour la fin du mois, l’occasion de voir mon frère aîné et sa petite famille dont ma nièce, 2 ans, que je ne connais pas. Pression et excitation.
Après, l’idéal serait aussi de partir un peu à l’étranger. Nous avons systématiquement repoussé Lisbonne, Porto, Catane, Palerme, Athènes et autres Bodrum depuis deux mois. Connerie, puisque les vols affichent désormais des tarifs prohibitifs … j’ai donc bien peur de passer ces longs weekends sur Paris, mais je ne désespère pas de trouver une solution à la fois excitante et peu chère. Hors de question de nous « ruiner » en effet, le but est de faire un bon paquet d’économies pour renflouer nos caisses (elle, d’ex-étudiante, moi, de dépensier chronique) et donc d’arriver à un équilibre entre ces écos et un capital plaisir à dépenser tous les mois.
Reste enfin le boulot. Pour A., ça va plutôt bien semble-t-il : fin de projet, beaucoup de boulot mais un peu d’incertitude pour la suite. Pour moi, c’est nettement plus délicat. Vous savez que j’ai signé pour deux ans … Soit. Sauf qu’il s’avère que mon  augmentation traîne depuis un mois et l’approche un peu fuyante de mon responsable font que je n’arrive pas à les faire comprendre que c’est quelque peu important pour moi. Bref, j’ai la démission qui me démange, je n’aime pas qu’on me prenne pour un con, surtout au travail.

9 Commentaires

  • Ping : Viinz
  • Il reste toujours la possibilité de passer un weekend « détente » à Paris : des ballades le long des quais de Seine ou du canal Saint-Martin, flâner à Montmartre ou aux Buttes Chaumont, …

    Sinon, je vous recommande à tous les deux un bon petit weekend à Lisbonne mais c’est loin d’être le moins cher. Il y a toujours Porto (oui oui, j’essaie de « vendre » le Portugal) mais il y a malheureusement les fameuses caves à vin à visiter ^^

  • Sonia > Oui tout à fait, il faut juste espérer que le temps soit de la partie ! Pour Lisbonne, on avait des billets à 100¤ A/R /personne mais on a trop traîné à les prendre 🙁

    Nebush > Ahah ! Ville splendide, clairement, j’aimerais beaucoup y retourner.

    garko > Je crois que je vais éviter l’Islande cet été tiens …

  • @Vinz : la prochaine fois que tu vois des billets à 100e A/R, je veux bien que tu me tiennes au courant ;o)
    Je cherche généralement avec hôtel car ma famille est de Porto mais ça pourrait être intéressant finalement de prendre hôtel et vol à part s’il y a des promo à 100e par moment.
    Croisons les doigts pour que la météo soit plus clémente que prévu ce weekend à Paris !
    Bon weekend.

    PS : bon choix pour Noisettes !!! On en a parlé sur le blog que je partage avec une amie : http://mysoul.fr/
    On change bientôt le design du blog bien sûr !!! ^^

  • Souvenirs…

    C’est marrant, ton billet m’a rappelé un temps ma vie à Paris il y a quelques années…De retour à Rennes depuis 4 ans, mon rythme n’a guère changé…toujours à droite à gauche : il faut dire que Rennes propose moultes activités culturelles, musicales, sportives… Le plus dur, c’est de réussir à se poser de temps en temps ! la seule vraie différence avec Paris, c’est le transport…le métro rennais est beaucoup moins stressant et se déplacer en vélo y est quand même bien plus agréable…Et puis, quand l’espace citadin se fait trop oppressant, St Malo n’est jamais très loin…
    Courage et bon WE !

  • Sonia > C’était sur AirFrance, en m’y prenant 2 ou 3 mois à l’avance ! Car voilà, quand tu as le vol à si peu cher, tu peux bien te faire plaisir sur le reste 🙂

    LZ > Serait-ce qu’une fois qu’on goute au rythme d’une ville active, on n’arrive plus à le « perdre » même quand on déménage ? Intéressant ça !

  • Last minute ?

    Sus Lastminute.com y a sûrement des bons plans de dernière… minute ! J’ai vu un séjour de 7 jours à Hammamett pour 300 euros, y a sûrement d’autres choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *