Le P’tit Railleur and Friends

 Au menu aujourd’hui une découverte de restaurant à l’initiative de notre Gombert national : Le P’ti Railleur. Découverte, car le patron dudit bar/restaurant est en fait un ancien barman de l’Assassin dont le susmentionné Gombert est un écumeur et l’a en conséquence invité à venir découvrir son nouvel établissement.
Bon, quand on teste un restaurant, la méthode est simple : il faut goûter un peu à tout, même si cela implique de revenir plusieurs fois (ça veut dire que j’y suis revenu le lendemain soir avec A.) ! Pour la partie bar, au dela de proposer des pintes à 4€ en happy hour et très bonnes caïpi à 4,5€ … on peut aussi grignoter une petite planche mixte (13€ … c’est correct) en discutant avec des filles désagréables qui préfèrent manger cambodgien, mais on ne leur en voudra pas.
Pour la partie restaurant, c’est honnête : 20€ pour une formule entrée/plat ou plat/dessert, 24€ pour la totale : autant ne pas se priver et goûter aux desserts hein ! Sans oublier une formule midi à 11,50€ qui me fait dire que je vais faire le déplacement Saint Lazare – République plus souvent. Malheureusement, le splendide Obiwan (ce chien est horriblement beau et craquant …) ne sera pas toujours là … Tristesse.
Et l’assiette alors ? Parce que c’est bien beau de boire, de grignoter et de contempler les prix, mais ça ne remplit pas l’estomac ! Le vendredi soir, le Gombert et moi avons donc tenté le tartare de saumon : frais, fondant, doux … rien à dire. On a enchaîné avec un filet de canard à tomber par terre, accompagné d’une sauce délicieuse ! Peut être un peu trop cuit par rapport à ma demande mais malgré tout fondant en bouche. Et enfin, un moëlleux au chocolat parfaitement à température, accompagné qui plus est d’une lampée de vin espagnol 1971 (je n’ai pas le nom, désolé !) digne de ceux que j’ai goûtés chez 1855.
Et samedi, avec A., on a tenté les ravioles et les petits poivrons farcis, tous deux délicieux mais un peu trop poivrés peut être. Ensuite, le filet de canard, encore et une bavette bien saignante et goûtue avec de petites pommes de terre. Rien à dire sur la viande, en revanche, trop d’huile résiduelle sur les pommes de terre, dommage. Et pour finir, un crumble pomme-poire à la liqueur de coquelicot. Et là, tout comme le moëlleux le soir précédent : c’était à pleurer. Délicieux, fin, fondant … j’en veux encore !
Quant au vin, je n’ai plus la référence en tête : un cru 2007 verdoyant sans attaquer pour autant, coulant tout seul avec les plats pour un prix raisonnable (19€ la bouteille, 12€ la demie) : rien à redire.
Donc voilà, de la cuisine familiale mais travaillée, une ambiance chaleureuse, un service correct, des produits de qualité, des tarifs raisonnables … Qui dit mieux ?

Le P’ti Railleur
3, rue Beaurepaire
75010 Paris
(ouvert 7j/7, je précise !)

9 Commentaires

  • et voilà…

    donc en fait quand on me demande si je ne regrette rien de la France j’ai toujours la même réponse, les rades, la bouffe.
    Et toi tu me fais des photos qui excitent mes glandes salivaires, je vais mourrir de frustration.
    T’es content ?

  • pinkbOnO > (rire démoniaque)(comme d’hab)(+ iMac)(nouveau rire)

    Fou de Chocolat > Je te confirme, monstrueux ! Essaie et tiens moi au courant !

    François > Je suis très doué pour introduire, je sais.

  • SUPER

    Bonjour à tous!
    personnellement, j’habite à Paris dans le 10ème arrondissement et suis passionné de baby foot depuis mes 15ans. Cependant, une fois à Paris, je n’ai pas trouver de bar sympatoche avec babyfoot. Heureusement le p’tit railleur à ouvert près de chez moi .Il est tenue par des jeunes super sympa et la nourriture y est bonne. Par contre le babyfoot n’est pas très indiqué. donc n’hésitez pas à aller demander au bar si comme moi vous êtes un passionné. De plus le tarif est normal (50cents la partie).
    Bon jeux à vous tous

    3,rue beaurepaire, 75010 PARIS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.