Le FlickR de l’Italie

Chaque voyage est l’occasion de prendre quelques photos, d’essayer de faire de jolies choses, d’avoir de jolis souvenirs imagés de ces moments de trêve au milieu de nos activités « normales ». Après la Norvège où je me décidais à m’amuser à régler mon appareil manuellement en fonction des conditions et avec plus ou moins de succès (moins que plus en fait), voici quelques photos d’Italie. Pour ce qui est des réglages, je pense être à peu près « juste » maintenant même s’il me reste encore des années de travail, sans même parler de talent photographique, d’œil ou encore de savoir faire. Rendez-vous dans 10 ans pour ça, d’ici là, cliquez sur les photos !
L’ensemble des photos est sur mon FlickR mais je tiens, en attendant, à remercier grandement Joëlle pour le prêt de son Tamron et pour les multiples conseils dont elle n’est pas avare.

7 Commentaires

  • Vi, très chouette les photos ! Z’êtes beaux tous les deux dans l’ambiance « Vacances de rêve » !

    Vous avez réussi à trouver des plages vivables, vous ? Parce que nous elles étaient bondées, microscopiques et toujours privées !

  • Denis > Les plages n’ont rien d’extraordinaire … et j’aime pas photographier les baleines humaines 😉
    Pas de pique nique pour nous, déjà un repas prévu de longue date.

    Chateign > Merci !!! Plages relativement vivables oui, voire bien vivables à certaines heures = pas trop à se plaindre 🙂

  • Bon ok a part ça, Alice dans l’espèce de serre en train de faire la chaudasse (bah quoi, j’ai kiffé), de très jolis flous artistiques, du mouvement, de l’aérien, du portrait sympa !

  • mais de rien de rien pour l’objo.
    Très sympa ces photos.
    je vois qu’on a bien fait mumuse avec les grandes ouvertures.

    Par contre faut faire gaffe aux contre-jours pour les portraits de ta douce hein.

    La prochaine fois tu seras puni 👿 !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.