Le Concert – 4 places à gagner !

 Oh tiens, encore une bonne nouvelle "rapide" : j'ai 4 places de cinéma pour vous… enfin plutôt 2*2 places pour que vous puissiez aller au cinéma à deux.
 
Le film, c'est Le Concert, de Radu Mihaileanu (vous savez, Va, Vis et Deviens…) qui sort en salles le 4 novembre prochain et rassemble à l'affiche Mélanie Laurent, François Berléand, Miou Miou et bien d'autres encore. Petite bande annonce pour présenter le film… ainsi que le pitch :

À l’époque de Brejnev, Andreï Filipov était le plus grand chef d’orchestre d’Union soviétique et dirigeait le célèbre Orchestre du Bolchoï. Mais après avoir refusé de se séparer de ses musiciens juifs, dont son meilleur ami Sacha, il a été licencié en pleine gloire. Trente ans plus tard, il travaille toujours au Bolchoï mais… comme homme de ménage.

Un soir, alors qu’Andreï est resté très tard pour astiquer le bureau du maître des lieux, il tombe sur un fax adressé à la direction du Bolchoï : il s’agit d’une invitation du Théâtre du Châtelet conviant l’orchestre officiel à venir jouer à Paris… Soudain, Andreï a une idée de folie : pourquoi ne pas réunir ses anciens copains musiciens, qui vivent aujourd’hui de petits boulots, et les emmener à Paris, en les faisant passer pour le Bolchoï ? L’occasion tant attendue de prendre enfin leur revanche… 

[youtube h0UUrar3uGg]
 
Alors, comme pour le parfum CK Free, on va procéder via tirage au sort… vous avez jusqu'à ce soir minuit pour vous inscrire !
 
{competition}18{/competition}
 
A noter : les places ne seront valables qu'à partir de la sortie du film, le 4 novembre donc !
 

6 Commentaires

  • Ping : Viinz
  • Hop hop hop !

    Parmi 15, ce sont Bôôh et Florian qui ont gagné les 2 lots de 2 places 🙂

    Bravo à eux et merci à tous pour la participation…

  • « Bravo », faut le dire vite, on n’a même pas eu à répondre à un questionnaire foireux, envoyer notre plus belle photo de concert, écrit une ode à ta beauté, on a juste cliqué sur une case !
    Sur ce je n’ajouterai qu’un mot : merci

  • On a bien reçu les places (ça vole mieux que les cerfs-volant) et on est bien allé voir le film.
    C’est plein de bons sentiments
    d’humour
    de musique
    de Russie soviétique et post-soviétique
    de judaïsme
    de parisianisme
    de PCF décrépit

    Ce n’est pas pesant comme l’était Va, vis et deviens, mais là où le troisième film de Radu Mihaileanu était sublime par l’image, c’est par le son, Tchaïkovsky que vient la grâce.
    Comme dans Va, vis et deviens, la question du traitement des juifs dans l’histoire est le point de trame à ces histoires singulières.
    Quelques bonnes idées, par exemple pour le final avec les scènes d’après concert expédiées pendant le concert pour finir sur une note juste.
    La scène de la mère d’Anne-Marie jouant en Sibérie, sans violon, entendant seule ses notes m’a fait penser à Montant ne s’arrêtant jamais de marcher dans l’Aveu et à Owen et Bluteau déplaçant perpétuellement des tas de pierres d’un coin à l’autre de la cour du camp dans Bent.
    Juste une affreuse fausse note sur le croisement vrai Bolchoï-faux Bolchoï à l’aéroport mais rien de bien grave.
    Dans l’ensemble un film assez inégal, faible surtout pendant la partie française, heureusement rattrapée par une longue scène (12 minutes, mais les amateurs regretteront le raccourci) du concert à écouter les yeux fermés (enfin il y a des trucs à voir quand-même) et les oreilles bien ouvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.