Gomorra

 Gomorra est un film qui traite de la mafia napolitaine : la Camorra de son petit nom. Le film met en scène différents personnages, qui n'ont aucun lien entre eux, hormis cette vénérable institution. Et puis bien sûr le fait d'aimer la violence, le pouvoir, l'argent, l'excitation de se retrouver dans des bagarres et d'être corrompus … Rien n'est réellement dit de manière explicite, mais imaginer n'est pas très compliqué. On se lie à Toto', un petit garçon qui veut être un caïd, mais qui au fond de lui est un petit ange. On apprécie également ces deux jeunes hommes de l'affiche, têtes brûlées qui mettent à mal la prétendue "tranquilité" de leur coin d'Italie et bouleversent l'ordre mafieux établi. Les autres personnages, baron, sous-fifre, caissier, homme de main, tous sont mêlés de manière volontaire ou absolument malgré eux aux embrouilles et entourloupes … mais on prend une claque quand on se rend compte que cette situation est réelle et se situe à moins de 3000 kms de Paris. Et pourtant ce n'est un secret pour personne.  
 
Ce film s'apparente plus à un reportage romancé qu'à un réel film, surtout par sa lenteur et son manque d'action. La violence est là mais on ne la voit pas, ou très peu, elle explose par instants, coups de feux, morts instantannées, pas de "cinéma", on sent la terrible réalité les situations. Pour le reste, on navigue dans une Italie pauvre, moribonde, dans des cités insalubres et en ruine, la drogue facile et peu chère, les petis traffics et en fond, la mise en place du système des décharges qui deffraient la chronique depuis des années. Le film est parfois un peu creux, et l'ennui m'a un peu envahi à certains moments. Trop lent.
 
En conclusion, film intéressant à voir pour information, qui mérite aussi son prix à Cannes, mais qui ne vaut peut être pas un déplacement au cinéma si le sujet ne vous passionne pas à la base … 
 

4 Commentaires

  • gomora

    Je devais y aller ce soir avec ma copine Nathalie mais comme elle est restée trois plomb chez le coiffeur pour se faire belle on a raté la séance, on va quand même se faire un petit resto. Gomora reporté à demain avec mon amoureux.

  • Je l’ai vu également et ça fait froid dans le dos malgré les longueurs…il parait que le bouquin est plus intéressant car insiste plus sur les aspects économiques et politiques du problème…A voir donc, pour les courageux, et à lire pour les passionnés !

  • Bonne fête Vincent !
    Pour Gomorra, j’ai dit ce que j’en pensé chez Mamzelle, donc bon, il y a le lien juste au dessus 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.