3h10 pour Yuma – Chasseurs de Dragons

Ce week-end, j'ai pu avec plaisir être "à jour" vis à vis du cinéma en voyant deux films fraîchement sortis, chose qui ne m'était plus trop arrivée depuis quelques temps vu que j'essayais de voir à la fois de nouveaux et d'anciens films.
 
Plus de problème maintenant, je me suis donc fait les séances de 9h samedi et dimanche ! (9h du matin, oui oui)

 Premier film : 3h10 pour Yuma … Film dont je n'avais absolument pas entendu parler jusqu'à ce que je feuillette un magazine débile il y a deux semaines ! Pas un film attendu donc à mes yeux, mais une bande annonce accrocheuse, des grandes gueules pour les acteurs, quelques critiques pas mal, d'autres plus mitigées, il n'en fallait pas moins pour que j'aille le voir, avec encore en tête le souvenir du fabuleux Assassinat de Jesse James.
 
Du coup, c'est ce souvenir en tête qui m'a un peu plombé le 3h10 … Ce n'est pas DU TOUT la même qualité de film ! Beaucoup moins intense, beaucoup plus explicite bien que très attentif à la psychologie des différents personnages … On y retrouve pourtant pas mal d'ingrédient des westerns : des hommes (des vrais), quelques belles femmes (la serveuse du saloon … grah), de grands espaces vierges, de la violence : ça parle aux yeux ! (conceptue, je sais)
 
Bref, le film a tout de même réussi à me tirer quelques rires, quelques larmes aussi malgré une certaine prévisibilité … La séquence finale est assez fameuse, Christian Bale est d'une terrible intensité tandis que Russel Crowe m'a un peu déçu ! Charismatique, comme toujours, mais un poil trop goguenard … mais peut être est ce là le jeu parfait pour incarner Ben Wade, entre humanité et inhumanité.
Ce n'est donc pas le film de l'année … mais ça reste un excellent moment, même tout seul comme un con.

 Second film : Chasseurs de Dragons … Beaucoup plus calme le truc tout de suite. Un dimanche matin, je m'attendais à avoir une salle farcie de mômes en tous genres (y compris celui qui parle pendant le film) mais finalement j'ai eu à la place le casse-couilles de service : la salle est vide … et le mec vient se coller à côté de toi. Soit, ça passe encore. Mais en plus il s'étale. Deux options :
  • le mec est un gros jean-foutre, connard, sans gêne et mérite de se faire sodomiser par un orang-outan (pardon aux orang-outans survivants, je plaisante, c'est pour imager mon propos),
  • le mec est homosexuel et il a envie de me choper
J'ai penché pour une variation entre les deux options … C'est un mec en chien mal élevé. Bref, il m'a un peu pourri la séance, ce con et du coup je crois que mon opinion du film est un peu biaisée par cette gêne !
 
Pour vous situer la chose, le film se déroule dans un monde assez particulier composé d'îles flottant dans les airs (principe de gravité assez étrange mais bref) … Un dragon qui s'éveille toutes les 20 générations, appelé le Bouffe-Mondes, est en train de bouffer le Monde … Là interviennent nos deux chers héros, recrutés par notre chère héroïne, accompagnés d'un chien qui parle et pisse dragon (filleeeuh !).
  
Et hop, chasse au dragon
 
Bon, le graphisme est marrant, à la fois chiadé et enfantin dans le traitement des personnages … mais le tout reste de très bonne facture ! On sent qu'il y avait un minimum d'argent en jeu. Au niveau décor, environnement, c'est du fantasy matiné d'une grosse dose d'originalité qui a fait le succès des opus précédents en série TV ! Vraiment plaisant.
 
Conclusion, on passe un bon moment, sans prétention, on rigole un peu … mais ça ne pète au final pas trois pattes à un lapin qui flotte dans les airs …

Voilà pour le cinéma ! Rendez-vous la semaine prochaine pour un petit compte rendu du film qui fait pleurer tout le monde et de l'éléphant et sa poussière …
 

5 Commentaires

  • Le mec peut aussi être bi et avoir envie de te choper, ou même être hétéro et vouloir essayer pour voir, et a jeté son dévolu sur toi, donc a envie de te choper. Tu t’es limité dans les explications possibles, mais ce qui est sur c’est qu’il avait envie de te choper.
    3:10 to Yuma : l’original (éponyme) est un grand classique du western, même si son réalisateur est inconnu (du moins dans nos contrées), et semble assez différent de ton analyse. Il n’est pas violent outre mesure, tout étant axé sur les personnages. Un vrai bon film (pourtant je ne suis pas fan des westerns années 50). M’enfin je devrais pouvoir convaincre So d’aller le voir, juste pour Bale et Crow…
    Chasseurs de Dragons : mwais, bof

  • Nan mais t’es un gars, tu peux pas comprendre que la goguenardise de Russel c’est justement tout ce qui fait son charme :confused:

    Moi j’ai trouvé ce film vraiment superbe mais j’suis pas objective faut bien le reconnaitre :whistle:

  • J’ai convaincu So d’aller le voir le week-end prochain, ou plutôt Christian et Russell l’ont convaincue, donc verdict bientôt. Mais si Joelle qui est une femme de goût (cf ses photos) a vraiment adoré, contrairement à Vinz qui n’en a aucun (cf ses exhibitions de chair à la limite du pornographique, et d’abord Vinz n’est semble-t-il pas une femme), ça ne peut qu’être bien. 👿

  • Moi j’aime bien aller voir un film tout seul au cinoche, on ne se laisse pas distraire. 3h10 pour Yuma et Deux soeurs pour un roi sont mes prochaines séances prévueS…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.