Norway part 3

 Suite et fin !
 
Vendredi 21 décembre :
Comme nous sommes rentrés la veille bredouille du sauna, et que au bout de 4 jours on commence à avoir fait le tour des choses à Trondheim, nous avions bloqué le vendredi pour nous occuper des éventuels souvenirs et autres courses à ramener en France. Nous avons notamment acheté les dernières cartes postales (qui sont arrivées en France le 12 janvier !) …
Ce fut une journée des plus tranquilles, balade dans la ville, faisage de boutiques (uniquement avec les yeux parce que sinon c'est la ruine). Nous avons prospecté pour d'éventuels cadeaux de Noël pour la famille de Marion, et bien sûr le rendez-vous quotidien immenquable au Chocobocco !
 
Il y a d'ailleurs une anecdote bien amusante sur ce bar, car à la fin de leur ticket de caisse ils mettent un message qui est devenu mon dicton favori :
 
"Nine out of ten people like chocolate …….. the tenth person always lies"
Enjoy !
GOD JUL 
 
Je vous rassure GOD JUL c'est du norvégien et ça signifie joyeux noël
 
Samedi 22 décembre :
Dernière journée sur place et nous voulions en profiter jusqu'au dernier moment, donc la veille nous avions décidé de repartir Vincent et moi dans les hauteurs de Trondheim, en tram, et refaire ue ballade plus longue et voir jusqu'où nos jambes nous portaient !
Après une nuit agîtée à ne pas savoir pourquoi je n'arrive pas à dormir, je me réveille doucement vers 9h et vais dans la salle commune. Je vois tout de suite que quelque chose cloche. Là j'avance vers la table, je regarde nos habits sur le dossier des chaises et oh misère tout est éparpillé par terre et sur le canapé ! Petit inventaire rapide, il manque des choses. Je me précipite dans la chambre, je crie à moitié, je réveille tout le monde pour leur dire qu'on a été cambriolés !
Après les vérifications d'usage, seuls deux choses ont été volées : le vieux jean troué et sale de 15 jours de Vinz avec sa ceinture Hugo Boss quand même dessus, et son gros manteau d'hiver (très moche à mon goût mais bien chaud)
 
Dans la salle commune on a stocké toute la semaine nos fringues, manteaux et chaussures, car tout ça ne pouvait pas rentrer dans la chambre, surtout si nous voulions éviter qu'elles ne sentent trop la cigarette. De plus, dans mon manteau j'avais tout l'argent et la carte de bus. Rien de tout cela n'a été volé.
Bien évidemment les autres colloc se sont fait gronder car ils n'avaient pas fermé la porte de l'appart à clé, donc il y a forcément quelqu'un de l'immeuble qui a pu rentrer chez nous sans être inquiété. Nous nous enfermions dans la chambre pour dormir, mais personne n'a pensé à fermer la porte d'entrée … 
 
Le plus étrange c'est que la veille au soir, quand j'ai fermé notre chambre à clé, j'ai eu une petite pensée en me demandant si quelqu'un avait fermé la porte d'entrée, car il ne faudrait pas qu'on se fasse cambrioler le jour de notre départ …
 
Il fallait bien sûr que cela arrive histoire qu'on n'oublie pas que la Norvège, c'était épique ! Pour les fringues on a quand même beaucoup rigolé, parce que c'est pas vraiment le genre de cambriolage auquel tu t'attends ! 
 
Nous avons fait une super balade, nous nous sommes un peu retrouvés tous les deux (pas que Marion soit chiante ni quoi que ce soit, mais un peu d'intimité ça n'a jamais tué personne !). 
Nous avons retrouvé Marion au Chocobocco sans nous donner rendez-vous ! Comme quoi les grands esprits estomacs se rencontrent !
 
Dimanche 23 décembre :
Jour de notre départ. Notre premier avion décolle à 6h10, nous devons donc être à l'aéroport à 5h. Le Flybussen qui nous emmène de Trondheim à l'aéroport passe à 4h, mais il passe un peu loin de chez nous. Le chemin à pied sans valises en plein jour nous a pris 20 minutes. Nous prévoyons donc 45-50 minutes pour être sûrs de pas le louper.
Ce qui nous amène à partir à 3h05 de chez Marion, et comme cela implique de ranger tout dans les valises avant de partir (matelas gonflable compris), nous décidons de ne pas dormir et de nous bourrer de thé !
Le temps passe lentement … vive les DS ! Nous partons enfin en direction de la gare routière. Nous devons pour cela passer dans des zones glissantes, en pente, et pavillonnaires ! Du coup pas moyen de faire rouler nos valises et réveiller tout le quartier ! D'autant plus que ça résonne bien comme il faut !
Vincent, courageux et fort, a porté les deux valises à bout de bras en faisant quelques arrêts de temps à autre. Nous avons marché trop vite pour le coup, puisque nous arrivons à la gare à 3h25.
 
Il faisait dans les -7°C, beaucoup de vent, beaucoup de sommeil et une grosse envie de pipi … qu'on a soulagé derrière une benne à ordure à quelques mètres de là ! (Ne rigole pas, pisser par ces températures ça te refroidit, c'est le cas de le dire !) … Vous conviendrez du fait que c'est la grande classe.
 
Arrivés à la gare tout nickel pour l'embarquement, on nous sert à 6h30 un petit déjeuner de "l'atlantique" …. je te laisse imaginer ce qu'ils mangent à cette heure-là ! Un sandwich poivron, bacon, hareng et crème, le tout accompagné d'un café ! Ce qui n'a pas arrêté Vincent, qui a englouti son sandwich en une bouchée, tout comme mon voisin de gauche qui ne s'est pas privé de plonger goulument son sandwich dans son café ! Miam miam ! (au moins Vinz a un peu de tenue, et de goût)
 
Je vous épargne l'attente d'environ 2h50 à l'aéroport d'Oslo où tu n'as pas de quoi t'allonger et où des grosses morues se moquent de toi dans leur langue de barbare parce que oui tu n'as pas dormi de la nuit et oui tu ne ressembles à rien !
 
Mais quand même arrivés sans encombres à 15h dans notre cher appartement et retrouvailles avec Pims !
 
Voilà nos aventures en Norvège s'arrêtent ici, nous espérons que vous aurez apprécié ces comptes rendus, et que surtout cela ne vous coupera pas l'envie d'y mettre les pieds un jour ! (mais en été … pas en hiver quoi)
 
Tags de cet article
,

2 Commentaires

  • Ben dis donc y’avait pas mal d’action mine de rien et c’était un peu crevant apparemment !!

    Le pire c’est quand même le temps de voyage en lui-même où tu dois enchaîner plusieurs vols à des heures pas possibles et avec attente interminable à la clef !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.