Soirée Paco Rabanne – Black XS Live Sound

Samedi dernier, un loft dans le XVIIème, à 100 mètres de la place de l'Etoile, quartiers chics pour un lancement chic. Paco Rabanne et les équipes de YouToYou avaient convié un grand nombre de blogueurs au lancement d'un nouveau site web qui se veut être la première communauté électro de marque : Black XS Live Sound.
 
Arrosés d'un délicieux champagne rosé dont la saveur m'a semblée familière, et pour cause puisque j'ai appris ce samedi qu'il s'agissait de Trepo-Leriguier (je me disais bien qu'il était bon, ce champagne), nous avons donc écouté avec plus ou moins de concentration le speech de présentation du site et surtout les 5 DJs venus exercer leur talent à l'occasion de ce lancement.
 
BXSLS, kezako alors ? Il s'agit donc d'une plateforme communautaire et sociale centrée sur les musiques électroniques qui permet aux artistes français (et bientôt anglais et espagnols) de se faire connaître auprès de cette communauté au travers notamment de quatre web radios disponibles sur le site. Au delà de cette partie musicale (présentation des artistes/groupes, morceaux, etc.), il y a aussi toute une partie communication avec des goodies d'édition de tshirts, de badges, d'affiches, etc. Sans oublier un widget et la possibilité pour tous de partager en ligne ce qu'il fait grâce à une fonction de mobile-blogging.
Il s'agit donc d'une offre complète qui se veut être le prolongement des actions de Paco Rabanne dans le milieu musical… Un gros investissement de la marque sur le web, il reste maintenant à voir si les artistes et les différents fans se prennent au jeu afin de donner une perennité au site.
Présentation effectuée, les fauves blogueurs furent lâchés dans l'arène le loft, glissant du stand de cuisine moléculaire à celui du photographe (quelques photos LA) en passant par celui de la tatoueuse, le tout sous les beats des DJs présents ce soir là, dont le toujours excellent Diese. Un vote plus tard, le meilleur DJ de la soirée était élu, la musique pouvait continuer, les conversations dériver, les langues se délier pour que finalement nous songions à rentrer dans nos pénates, des bulles dans le sang et du son plein les oreilles.
 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.