Fratelli d’Italia

Ce matin, alors que vous lisez ces lignes, nous sommes en instance de départ pour l’Italie … L’avion décolle à 12h30, l’arrivée dans la famille d’Alice est prévue pour le début de soirée, autant vous dire qu’on trépigne !
Retour en Italie, 3 ans après notre précédent passage, le temps a passé bien trop vite ! D’ailleurs, si on s’intéresse à notre cas, on peut considérer qu’il s’agit en fait de nos dernières vacances, la Norvège de décembre dernier ne comptant pas vraiment : pas de plage, pas de repos pur et dur, juste une bouffée d’oxygène après une série de mois difficiles. Trois ans sans vacances en bord de mer, trois ans sans vacances sous un soleil étincelant … trois ans de trop !
A nous donc les lézards qui chauffent sur les pierres, le calme de la montagne, la douceur du sable, la mer translucide, la nonchalance de deux semaines sans but si ce n’est celui de profiter du temps qui passe.
A nous aussi les fruits gorgés de soleil, le fromage de chèvre bien sec, la charcuterie de l’année, le vin jeune dans un verre rempli de morceaux de pêches,  les fleurs de courgettes en beignets et le limoncello qui coule dans les veines.
Enfin, à nous le café du matin, face à la montagne silencieuse, simplement perturbée par le cri d’un rapace. Deux semaines ainsi, une vraie coupure, une vie simple et généreuse, bien loin de notre quotidien. Nous en avions bien besoin.

8 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.