Test – l’auto partage selon Hertz On Demand

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de tester le service Hertz On Demand, le temps d’une matinée de balade et d’escales dans Paris. Dans le même esprit, j’avais il y à bientôt quatre ans testé Mobizen, service d’auto partage qui m’avait à l’époque séduit et dont je m’étais ensuite servi de temps à autre avant de résilier mon abonnement, ne m’en servant que trop peu et souhaitant récupérer ma caution de 150€… Ce fut d’ailleurs l’une de mes premières questions ce samedi matin et la réponse fut agréable à entendre : pas de caution, pas d’abonnement, le service est totalement libre et on paye à l’usage. Accessoirement, on peut aussi utiliser à l’international avec plusieurs pays en Europe mais aussi plus loin, soit un total de 1300 véhicules et 60 stations à Paris et en RP, le tout étant amené à s’étendre et à se globaliser via le groupe Hertz, déjà établi à peu près partout dans le monde. Autre point très appréciable : la fourniture de véhicules équipés systématiquement d’un GPS (Nissan Juke, Renault Scenic, Smart ForTwo, Mini Cooper), le genre de choses qui peut bien te sauver la vie même si Google Maps est enfin revenu sur mon iPhone ! (alléluia)

Points négatifs en revanche : le système d’assurance est celui de Hertz et l’absence d’abonnement fait donc qu’on retrouve le système de franchises que personne n’a envie de tester quand il loue un véhicule… Autre chose, on peut louer le véhicule pour une durée donnée, soit. Mais que se passe-t-il quand on le rend plus tôt que prévu ? Rien. Pas de remboursement partiel, ce qui était à mes yeux l’un des gros points positifs de Mobizen par exemple, une sorte de geste commercial partiel puisque je comprends très bien qu’on ne puisse opérer un remboursement intégral de la durée initialement louée. Pour le reste, on retrouve des conditions de service très « normales » comme le fait de ramener le véhicule avec au minimum un quart du plein (une carte essence est fournie avec la voiture)…

hertz_on_demand_1 hertz_on_demand_3 hertz_on_demand_5

Reste la question de l’expérience utilisateur ! Doté d’un crédit de location, j’ai réservé ma voiture tranquillement depuis l’iPhone, l’application étant d’ailleurs bien foutue à l’exception de la partie réglages / profil utilisateur, trop basique et fouillis pour qu’on veuille aller s’y balader. Mini Cooper confirmée, on se rend au parking choisi, on badge, on insère la clé et on suit les quelques indications sur le petit écran interactif : c’est parti pour la sortie de parking avec la carte dédiée. Simple, efficace.

hertz_on_demand_2 hertz_on_demand_4 hertz_on_demand_6

Première surprise après quelques minutes de roulage : ça sonne dans la voiture. C’est en fait le service client qui m’appelle puisqu’il s’agit de ma première location. On souhaite donc savoir comment je me porte ainsi que la voiture (les blagues sur l’état de la voiture sont à priori les bienvenues) et si j’ai bien pris en main le système. Quelques étapes plus tard, donc une notamment dans un magasin d’outillage / décoration, Hertz On Demand étant présent chez plusieurs grandes enseignes via la location à la demande d’utilitaires, on pose la voiture pour la dernière fois dans le parking de l’Hotel de Ville de Paris. On signale la fin de la location, on badge pour fermer la voiture, basta. Simple, efficace là-aussi avec un mail de facturation tombant dans la minute.

hertz_on_demand_7 hertz_on_demand_8 hertz_on_demand_9

De mon côté, c’est donc un service très efficace et clair que j’ai testé. Je note en gros plus la praticité, la simplicité et facilité d’accès à un grand nombre d’emplacements dans Paris et sa région ainsi que dans quelques villes européennes. Seules questions et interrogations, la question des assurances et franchises et une espérance : l’apparition de tarifs dégressifs dans le cas d’un retour anticipé, l’élargissement du nombre de véhicules disponibles sur un plus grand nombre de villes en profitant notamment de la puissance du groupe Hertz.

Enfin, dernière évolution que je souhaiterais voir arriver sur ce service : un tarif horaire fixe incluant le kilométrage parcouru, ce qui n’est pas le cas ici. Exemple : avec Uber, on appelle le chauffeur à un endroit et on va à un autre… Coût de la course ? Inconnu. Avec Chauffeur Privé, on indique le lieu de récupération et de destination… Coût de la course ? Connu. On est donc prévenu et rassuré. C’est pareil ici avec Hertz On Demand : je souhaiterais savoir combien je vais payer et ne pas me poser la question de l’optimisation du kilométrage parcouru afin de diminuer ma facture !

À confirmer après plusieurs utilisations, occasions qui ne se sont pas encore présentées depuis début décembre… ! En revanche, je peux vous proposer de tester vous aussi le service ! 30€ de crédit pour peu que vous ne soyez pas déjà inscrits…

Les 5 premiers à commenter seront les premiers servis !

Tags

4 Comments

  • Tim dit :

    Et donc au final, ça coûte combien ? OK pour la résa, mais quid du prix au km ? Je n’ai rien trouvé dans leurs conditions…

  • Vinz dit :

    Alors, exemple pour mon cas (que j’aurais du mettre dans l’article d’ailleurs – hum) :

    Durée de la location : 5h de location à 6,5€/h = 32,50€
    Kilométrage parcouru : 15.7km à 0,40€/km = 6,28€
    Total : 38,78€ !

  • Horaist dit :

    Merci pour cet article intéressant! je postule pour tester le service!

  • Nicolas dit :

    intéressant… moi qui n’ai besoin d’une voiture qu’occasionnellement, ça peut être une bonne alternative à autolib…
    s’il faut se sacrifier pour tester le service, allons y !
    merci pour l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>