Canaries – le bilan du séjour

Quinze jours, c’était à la fois beaucoup et vraiment pas assez pour réellement savourer le parfum des îles Canaries. Je n’ai pu lors de ce voyage découvrir que trois d’entre elles – elles sont sept – mais j’ai déjà envie d’y retourner, peut-être l’hiver prochain d’ailleurs.

Une chose est certaine : ce voyage m’a permis de déconstruire une foule énorme d’idées préconçues sur ces îles. Elles sont bien sûr partiellement abîmées par le tourisme de masse qui bétonne sans morale mais sont aussi un vrai sanctuaire de paysages incroyables, d’endroits déserts et sauvages et un indubitable paradis pour les randonneurs de tous niveaux.

En attendant un probable retour dans l’archipel espagnol, voici déjà le récapitulatif de ce séjour de quinze jours sur Tenerife, La Palma et La Gomera :

Jour 1 : arrivée à Tenerife à 15h, ferry à 19h pour La Gomera

Jour 2 : premier jour à La Gomera, un quart sud-est

Jour 3 : La Gomera avec Los Roques et Las Creces

Jour 4 : randonnée dans le barranco de Valle Gran Rey, le plus grand de la Gomera

Jour 5 : La Gomera du côté de Vallehermoso, dans le brouillard de mer

Jour 6 : la côte nord de la Gomera, les alentours de Hermigua et le ferry de 19h45 pour la Palma

Jour 7 : premier jour à La Palma, sur le quart nord-est de l’île

Jour 8 : La Palma, sur la pointe sud de l’île avec les volcans !

Jour 9 : le quart nord-ouest de la Palma, entre amandiers et piscines naturelles paumées

Jour 10 : une belle randonnée dans la caldera de Taburiente à La Palma

Jour 11 : le joli port caché de Prois de Candelaria et l’incroyable crête du Roque de los Muchachos

Jour 12 : le ferry de 6h du matin pour Tenerife et les premières balades à Guilmar et La Laguna

Jour 13 : la vallée de la Orotava à Tenerife

Jour 14 : la démente caldera du Teide, l’ascension du pic et d’autres balades dans le grand chaudron

Jour 15 : première découverte du splendide parc rural de l’Anaga à Tenerife

Jour 16 : balade dans les gorges de Masca, dans le parc rural du Teno à Tenerife

Jour 17 : une dernière journée de randonnée dans le parc rural de l’Anaga !

Jour 18 : il fallait bien rentrer… avec un avion à 6h30 du matin ! ça pique encore…

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *