Côtes d’Armor – le château de Tonquédec

Après la visite de mi-juillet, je me suis une nouvelle fois rendu à la frontière des Côtes d’Armor et du Finistère, à quelques encâblures de Lannion. Le weekend était plus propice au farniente, à la boustifaille et aux discussions entre copains qu’à toute autre chose mais cela n’a pas empêché une partie de l’équipée d’aller faire trempette et surtout d’aller visiter une autre perle de la région : le château de Tonquédec.

Dans la jolie vallée du Léguer, pile au sud de la jolie cité sus-mentionnée, trônent les 11 tours de ce bel ensemble féodal datant du XVème et partiellement abattues par Richelieu au XVIIème. Il s’agit-là d’une splendide exemple des châteaux forts féodaux de la Bretagne, encore assez joliment conservés et remis en état avec passion.

Impressionné au premier abord avec l’imposant mur fortifié et épais de plusieurs mètres de la basse-cour, on y pénètre pour découvrir le château à proprement parler, avec son châtelet à deux portes (une pour les charettes, une pour les piétons). Les murs atteignent ici 6 mètres d’épaisseur, rien que ça ! De part et d’autre : la tour canonnière et la tour belle tour d’Acigné, destinée à protéger le mur le plus vulnérable.

Passées les ruines de la tour canonnière, on pénètre ensuite dans le logis ouest, fort d’une belle salle voûtée encore intacte et d’une belle vue sur la cour intérieure. Au bout, on peut descendre via l’emplacement de l’ancienne cuisine vers le splendide donjon nord ! Celui-ci était auparavant isolé du château, en témoigne le pont levis restauré, les latrines intégrées au mur et la séparation nette du reste des remparts. Vue imprenable depuis l’intérieur du donjon ou depuis son sommet.

Une fois le panorama savouré, direction la tour d’Acigné et son sommet pour une nouvelle vue d’ensemble du château, un brin plus élevée et permettant de bien apprécié les forêts alentours. Pas de doute, on devait bien guetter les ennemis depuis ce faîte autrefois couronné d’un toit pointu.

En bref, pour qui aime les châteaux et plus encore les vieux châteaux, celui de Tonquédec est vraiment à voir pour peu que l’on sillonne les Côtes d’Armor et que l’on passe à proximité de Lannion. La vallée est par ailleurs riches de quelques jolies balades en forêt, faisant la jonction entre chapelles, châteaux et autres lieux importants de la région du Léguer.

Décidément, je n’ai pas fini de découvrir de nouveaux endroits dans les Côtes d’Armor… !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *