Aude – Découverte du gouffre de Cabrespine

Après de nombreuses visites dans le Haut-Minervois, il me reste assez « peu » de choses à voir dans la région, parmi les grands châteaux, les principales randonnées et villages adorables. Il en restait toutefois un, immanquable et pourtant jamais visité jusqu’alors : le gouffre de Cabrespine.

Situé à deux pas du village éponyme, le gouffre est accessible via une petite route qui grimpe à pleine pente en direction de son accès haut. Il existe évidemment un accès bas, au ras de la rivière et c’est ainsi que le gouffre fut d’ailleurs découvert. Néanmoins, l’accès n’est pas public et pour tout un chacun, il faut donc se rendre au parking pour découvrir ce lieu incroyable.

La visite dure 40 à 45 minutes et est guidée, faisant très vite découvrir au bout d’un tunnel où la fraîcheur gagne peu à peu du terrain sur la chaleur du dehors le gouffre. 80 mètres de large, 120 de long et 250 mètres de profondeur ! Le lieu, sombre mais intelligemment illuminé, en impose et la très récente passerelle qui mène en son centre permet de bien prendre la mesure du lieu.

Après un rapide passage sur la passerelle qui vibre gentiment au dessus du vide, notre guide nous emmène dans les quelques coins et recoins du gouffre, nous montrant un splendide gour mais aussi différentes formes de stalactites et stalagmites en dentelle, en drapé, en pointe et ainsi de suite.

Le dernier point, avant de revenir vers le gouffre à proprement parler, est une caverne couverte d’une roche rouge ressemblant à du sable et parsemée de formations géologiques de toute beauté. Dentelles par-ci, orgue par-là, formation en demie-lune ou encore grandes colonnes de plusieurs mètres de haut. On contemple le petit son et lumière, bien fait mais très touristique à mon avis – disons que le lieu, incroyable de démesure, n’a pas besoin de ça pour s’apprécier.

balade-haut-minervois-gouffre-cabrespine-17

Sur le retour, un autre groupe arrive, en étant quant à lui au niveau de la passerelle, l’occasion une fois de plus de prendre la mesure du lieu !

balade-haut-minervois-gouffre-cabrespine-25

Historique de la découverte, populations de chauve-souris, maturation du vin, épaisseur de la voûte et racines de chêne, il y a une quantité d’informations à absorber, en sus de la beauté naturelle du lieu qui font que ce gouffre de Cabrespine mérite assurément une visite, sur le chemin du pic de Nore ou en allant déguster quelques douceurs à Caunes ou Villeneuve-Minervois !

Rien à voir maintenant, mais j’avais envie de la partager : mon admiration sans failles pour celles et ceux qui luttent contre les feux dans le sud de la France. Lors de mon arrivée à Narbonne, j’ai pu être témoin du feu déclaré à Bizanet et qui est venu lécher les collines des hauts de Narbonne où je résidais.

4 Canadair dans les airs pendant des heures, des hommes seuls avec leur lance sur les crêtes, face au feu, un ciel noir et rouge, parfois totalement obscurci. Ces hommes et femmes ont lutté pendant toute l’après-midi et pendant la nuit entière pour circonscrire et orienter le feu. Tant de courage et d’abnégation de leur part, tant d’abrutis vus jetant mégots et autres de leur fenêtre de voiture sur l’autoroute en direction de Carcassonne…

balade-aude-narbonne-17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *