Aude – Le massif de la Clape et le plateau de Leucate

Après vous avoir parlé il y a quelques mois du littoral narbonnais, je remets le couvert avec deux nouveaux lieux à découvrir dans cette région sublime du sud de la France : le massif de la Clape et le plateau de Leucate. Dans les deux cas, c’est une découverte expresse et une simple balade mais sachez-le, il y a dans le premier une foule de sentiers pédestres à découvrir et à parcourir, avec la vue d’un côté sur Narbonne et sa cathédrale et de l’autre Gruissan et ses salins. Pour le second, c’est un rien plus sommaire mais il y a une splendide balade entre le joli village reclus et balnéaire de la Franqui et Port-Leucate, voire Leucate, voire même pour les courageux un très long parcours entre la ville sus-citée et Narbonne ! Vaste programme à parcourir en vélocipède.

Allez, on part faire cette escale dans le massif de la Clape, plus exactement dans le cimetière marin de Gruissan avec sa chappelle Notre Dame des Auzils. Deux possibilités : une belle randonnée depuis le parking bas et sinon un petit parcours depuis le parking haut jusqu’à la chapelle. J’ai opté pour le second, fin de journée très proche oblige et j’ai donc remonté cette fameuse « allée des Naufragés », grave et émouvante jusqu’à la chapelle.

narbonne-la-clape-cimetiere-marin-gruissan-3

narbonne-la-clape-cimetiere-marin-gruissan-8

De là-haut, on peut observer tout le littoral et la partie basse du massif de la Clape, décidément un petit havre de fraîcheur et de paradis pour les narbonnais qui viennent s’y balader / y courir / y voir les vignes ! Comme une envie de passer mes dimanches ici, tiens.

narbonne-la-clape-cimetiere-marin-gruissan-11

La deuxième balade, c’était le 14/11/2015. Une bouffée d’air frais après une journée complexe, loin de tout et à la fois inquiet de tout, en apnée après une seule bonne nouvelle : pas de pertes directes. Maigre consolation mais consolation tout de même au milieu de l’horreur. Alors le plateau de Leucate, peu après la traversée de l’éponyme et charmant village, est un délice pour les sens. Odeur de pinède, légère brise venant des Corbières que l’on aperçoit, vue sur un horizon infini mais aussi sur toute la côte courant jusque Collioure: on est bien, bien et bien.

narbonne-plateau-leucate-la-franqui-7

narbonne-plateau-leucate-la-franqui-9

narbonne-plateau-leucate-la-franqui-12

narbonne-plateau-leucate-la-franqui-13 narbonne-plateau-leucate-la-franqui-15 narbonne-plateau-leucate-la-franqui-17

Il faudra revenir, comme je le dis souvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *