Nissan Nismo – expériences et arrivée des 370Z Nismo et Juke Nismo Spec-V

nissan_370z_nismo_1

Alors que la marque a tranquillement annoncé ce matin le développement d’une GT-R Nismo, retour sur les expériences vécues en marge de l’essai du Juke Nismo ! On commence tout d’abord par une expérience toujours aussi plaisante : l’utilisation des produits Easydrift. Montés sur les pneus arrière d’un Juke DIG-T 190, ces « chaussettes » permettent de faire partir l’arrière d’une traction comme si elle était soudainement dotée de 500 ch et de pneus rincés jusqu’à la carcasse ! Dépaysement garanti, têtes à queue à l’envi et apprentissage souvent difficile. Seconde fois pour moi et tout de suite, on se sent beaucoup mieux car je gardais un souvenir douloureux (l’orgueil et les cervicales) de mon essai au CERAM… Ouf, l’honneur est presque sauf cette fois-ci.

essai_nissan_juke_nismo_35 essai_nissan_juke_nismo_40

essai_nissan_juke_nismo_32 essai_nissan_juke_nismo_33

On continue avec un nouveau rendez-vous avec la Leaf Nismo RC, déclinaison piste de la Leaf, déjà essayée à Dubaï l’an passé. J’ai retrouvé à son bord les mêmes sensations avec toutefois une nette différence : il m’a fallu un peu moins de temps pour trouver mes points de freinage, quand bien même je n’étais pas totalement à l’aise au démarrage, méconnaissance totale du circuit oblige. Quand on monte à bord de cet engin toujours aussi surprenant et quand bien même l’ORNI ne fait pas un bruit, il ne faut surtout pas oublier qu’on est tout de même dans une voiture de couse ! Autrement dit, ça freine très fort pour peu qu’on tape dedans et ça tourne très fort également pour peu qu’on sache la placer. En tout cas, Lucas Ordóñez n’avait pas l’air effrayé à côté, c’est que ça devait être à peu près convenable (ou lent) (on va dire convenable).

essai_nissan_juke_nismo_21 essai_nissan_juke_nismo_42

essai_nissan_juke_nismo_38

Autre vieille connaissance (nul soupir blasé de tamalou dans ce début de phrase, je savoure tel un gosse de 4 ans à chaque fois !), le Juke-R… avec cette fois-ci au volant non pas moi et ma frousse, mais Wolfgang Reip, un illustre inconnu il y a tout juste un an, vainqueur de la GT Academy en 2012 et considéré à juste titre comme l’un des grands espoirs du sport auto belge (et d’ailleurs). Un garçon adorable, soit dit en passant, au franc parler rafraîchissant et au coup de frein… massif ! Encore une belle démonstration de l’excellente idée qu’est et reste ce programme Gran Turismo Academy s’il y en a encore pour en douter.

essai_nissan_juke_nismo_25 essai_nissan_juke_nismo_39

essai_nissan_juke_nismo_20

A bord, ça donne la vidéo ci-dessous… (vous m’excuserez pour la qualité et les piaillements, je n’ai pas eu le temps de fixer la GoPro !)

Enfin, ultime expérience et non des moindres : l’essai de celui qu’on va appeler le Juke Nismo Spec-V. Encore à l’état de prototype, cette version « plus » du Juke Nismo développe désormais 220 poneys. La liaison au sol a été encore revue, la monte pneumatique est en ContiSportContact 5P (le mieux de la marque), la garde au sol est encore abaissée… c’est en réalité le Juke Nismo que l’intégriste que je peux être attend ! La différence entre le Juke Nismo et cette version « plus » est flagrante. L’échappement jappe fort, la voiture est nettement plus vive, précise et nerveuse dans ses changements de cap, il manque seulement un peu de mordant dans le freinage mais qui ne pourra être obtenu qu’avec une paire d’étriers fixes. Je tiens à tirer mon chapeau à Nissan sur ce coup… Essayer un prototype n’est pas chose courante, quand bien même la voiture doit sortir dans l’année 2013. Faire essayer un prototype et demander aux essayeurs leur ressenti pour mieux l’intégrer, c’est encore plus fort. Bravo, donc, et vivement la sortie de ce « Spec-V » ! (aujourd’hui ?)

essai_nissan_juke_nismo_27 essai_nissan_juke_nismo_41

essai_nissan_juke_nismo_47

A bord, ça donne ça…

Enfin, ultime expérience, statique cette fois ! Il s’agit de la présentation du 370Z Nismo… 344 chevaux, roues spécifiques de 19 », quelques Nm en plus dans la besace du couple, un système de freinage revu côté pedal feel, l’excellente boîte 6 méca reconduite et un échappement plus en ligne avec ce qui se faisait du temps du 350Z. Le programme est alléchant, tout comme la ligne méchante. Je ne dirais donc qu’une chose : vivement l’essai au mois de mai prochain !

nissan_370z_nismo_1 nissan_370z_nismo_2

nissan_370z_nismo_5 nissan_370z_nismo_7 nissan_370z_nismo_8 nissan_370z_nismo_4

En clair, au delà de l’essai du Juke Nismo, j’ai passé un excellent weekend sous le soleil d’un constructeur japonais en pleine forme ! Ceci s’ajoute à la déclaration faite ce matin également : Nissan revient au Mans en 2014 dans le garage 56 pour continuer l’aventure Deltawing sous la forme d’un nouveau concept 100% électrique, le but étant un retour en LMP1 dans la foulée ! Pas de doute, l’avenir s’annonce vraiment passionnant et réjouissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>